recherche
sous-menu
Vous êtes ici : Accueil  ❭  Nouvel an chinois
LIENS COMMERCIAUX
www.NouvelAnChinois.info

Nouvel An Chinois (2018)

L'année du CHIEN DE TERRE commencera le 16 février 2018
et se terminera le 4 février 2019 pour laisser la place au signe du Porc de Terre.

Le Nouvel An lunaire ou Nouvel An Chinois 农历新年 (Nongli Xinnian) aussi appelé Fête du Printemps 春节(Chunjie) ou Fête du Têt au Vietnam est le festival le plus important pour les communautés asiatiques à travers le monde entier. Le terme Nongli Xinnian signifie littéralement "Nouvel an du calendrier agricole" car il se célèbre suivant le calendrier chinois qui est luni-solaire. Cette fête est un moment dont on profite en prenant des vacances et en se réunissant en famille. Les festivités s'étendent sur quinze jours, à partir de la nouvelle Lune jusqu'à la première pleine Lune de l'année qui correspond à la fête des lanternes.

Dire "BONNE ANNÉE" en chinois : 新年快乐 (Xinnian Kuaile) ou 新年好 (Xinnian Hao).

2018 : Année du Chien

Calculer votre signe chinois
Le Chien 狗 (gǒu) est le 11e animal du cycle zodiacal chinois. sensible, justicier, artiste. On dit du Chien qu'il s'entend bien avec le Tigre et le Cheval mais très mal avec le Dragon.
Chiens célèbres : Adam Lambert, Alain Chabat, Albert II de Monaco, Arielle Dombasle, Ava Gardner, Benjamin Castaldi, Cécile de Ménibus, Cher, David Bowie, Demis Roussos, Didier Bourdon, Élodie Frégé, Elvis Presley, Freddie Mercury, Jane Birkin, Jenifer, Julien Doré, Justin Bieber, Madonna, Mariah Carey, Matt Damon, Michael Jackson, Mère Teresa, Nolwenn Leroy, Nicki Minaj, Prince, prince William, Ronaldinho, Sinclair, Sharon Stone, Tony Parker...

Ressources

Encyclopédie

Ci dessous, une liste d'articles issus de notre encyclopédie, en rapport avec le Nouvel An Chinois.

  • Astrologie chinoise
  • Prochaines dates
  • Calendrier chinois
  • Déroulement du Nouvel an traditionnel chinois
  • Caractère chinois "bonheur" à l'envers
  • Chanson (Wanshi Ruyi)
  • Origine
  • Enveloppe rouge chinoise (hongbao)
  • Manifestations traditionnelles
  • Danse du lion
  • Légende du Nian
  • Fleurs de fenêtre (papier découpé)
  • Pétards (bianpao) dans la culture chinoise
  • Vocabulaire chinois : le Nouvel An Chinois
  • Légende
  • Gâteau
  • Calendrier des signes du Zodiaque chinois
  • Raviolis
  • Fête des lanternes
  • Trois dieux du Bonheur
  • Offrir un cadeau à un Chinois
  • Papier découpé
  • Chunlian, poèmes calligraphiés
  • 7 plats consommés lors
  • Porter des sous-vêtements rouges
  • Yuanbao, lingot traditionnel chinois
  • Lucky Bamboo ou bambou de la chance
  • Vêtements
  • Ouvrir les yeux du dragon
  • Voeux
  • Laba (fête)
  • Danse Yangko
  • Tabous
  • Danse du thé
  • Nouilles de longévité
  • Plantes
  • Semaine d'or
  • Nianhua, images
  • Nouvel an chinois en bref
  • Danse des éventails
  • Petite année (chinoise)
  • Nouvel an chinois à Paris et en France
  • Défilé
  • Chunyun, plus grande migration humaine au monde
  • Journée de nettoyage
  • Lichun, début du printemps
  • Yusheng, poisson de l'abondance
  • Caishenye, dieu de la richesse
  • She Huo
  • Danse des ombrelles
  • Zaowangye, dieu du foyer
  • Danse du lion vert Hokkien
  • PARTAGER SUR FACEBOOK !

    Autres faits intéressants

    Fil d'actualité

    Découvrez nos dernières actualités liées au Nouvel An Lunaire.

    Le Nouvel an lunaire

    Pour une large population asiatique, qu'elle réside en Chine ou ailleurs dans le monde, le Nouvel An lunaire est la fête la plus importante de l'année. Cette célébration est ainsi marquée par de nombreuses manifestations festives. Les membres de la famille se rejoignent pour célébrer tous ensemble le passage de l'ancienne à la nouvelle année.

    En Asie du sud-est

    Dans certains pays de l'Asie du Sud-Est, le Nouvel An lunaire également connu comme le Nouvel An asiatique est un jour férié national, considéré comme l'une des fêtes les plus importantes de l'année.

    Au Viêt Nam, il est plus connu sous le nom de "Têt" et le déroulement des festivités se rapproche de ce qu'on peut voir en Chine

    Le réveillon du Nouvel An est généralement une demi-journée de congé pour la Malaisie et Singapour qui accueillent d'ailleurs les plus grandes célébrations de cette région du globe.

    Le Nouvel An lunaire est considéré comme le plus important festival philippino-chinois aux Philippines. En 2012, le Nouvel An lunaire a été inclus comme jour férié dans le pays.

    Officiellement nommée Baru Imlek, le Nouvel An lunaire est également célébré par les Sino-Indonésiens depuis 1999 et a été déclaré jour férié en 2003. Les grandes villes et les villes à population chinoise comme Jakarta, Medan, Singkawang, Pangkal Pinang, Bagansiapiapi, Selat Panjang, Batam, Ketapang et Pontianak proposent chaque année des festivités avec défilé et feux d'artifice.

    En Corée, le premier jour de l'année est appelé le Seollal. Comme en Chine, les familles coréennes se réunissent pour célébrer la Nouvelle Année. C'est l'occasion de partager un repas fait de plats traditionnels comme le tteokguk, à base de viande de bœuf, de distribuer les étrennes, et de présenter ses vœux aux aînés.

    Déroulement en Chine

    La semaine qui précède le Nouvel An chinois ou Fête du Printemps est appelée le petit Nouvel An. Durant cette période, chaque famille fait un rituel d'adieu au dieu du Foyer dont une représentation est placée bien en évidence dans la maison. Ainsi, cette divinité observe durant toute l'année les allées et venues de chaque membre de la famille et analyse ainsi qui a été généreux et a durement travaillé pour avoir de l'argent. Pour inciter le dieu de la Foyer à faire un rapport élogieux à l'Empereur de Jade, on lui donne en offrande des bonbons, des pâtisseries et du vin ; certains barbouillent ses lèvres avec du miel, pour s'assurer que seules des paroles douces sortent de sa bouche. Ainsi, chaque année, il va faire son rapport auprès de l'Empereur de Jade, après avoir effectué un long voyage qui débute alors qu'on brûle son image et qu'il s'envole avec la fumée. Quelques jours après ce rituel, on appose une nouvelle effigie du dieu dans la cuisine pour signaler ainsi qu'il est de retour.

    Tous les membres de la famille attendent avec impatience la célébration du Nouvel An lunaire et les préparatifs se font en général bien avant cet événement. On fait alors un grand nettoyage de la maison qui consiste à nettoyer toutes les pièces, particulièrement les coins sombres ainsi que derrière les meubles. Ce rituel permet ainsi de se débarrasser des mauvais esprits qui peuvent se cacher dans ces endroits mal éclairés. Les fenêtres sont lavées ou si elles sont abîmées, on s'attele à leur réparation. Dans plusieurs familles, on repeint même la porte qui mène à la cour, ainsi que les différentes parties de la maison qui sont faites en bois.

    Quand le grand nettoyage est terminé, le dernier jour, des souhaits écrits sur du papier rouge sont disposés dans les différentes pièces de la maison. Ainsi, sur ce papier qui symbolise la chance, sont inscrits des caractères comme , qui signifie bonheur. De plus, sur les côtés de la porte principale, il est d'usage de coller deux bandes de papier rouge, couleur du bonheur. Et sur chacune d'elles, un vers est imprimé. Quand on assemble ces deux morceaux de papier, les deux vers forment un tout. Il était de tradition dans les temps anciens d'écrire ces vers à la main.

    Durant le réveillon du Nouvel An lunaire, les habitants restent dans leurs maisons. Cette tradition découle du fait que "nian", le mot chinois pour désigner "année" est aussi considéré comme le nom d'un monstre. Ainsi, selon la légende, ce monstre vient rôder autour des villages une nuit par an. Par peur, les villageois restaient calfeutrés chez eux et veillaient jusqu'au petit matin, qui marquait son départ. C'est durant ce réveillon que les principales célébrations sont alors effectuées.

    Traditionnellement, les familles veillent toute la nuit et cette action est  considérée comme un gage de longévité. Durant cette veillée, elles préparent des plats qui ont des noms auspicieux, et s'adonnent à des activités ou des jeux comme le mahjong pour passer le temps. C'est aussi l'occasion de se donner les étrennes. Traditionnellement, ce sont les enfants et les jeunes qui ne sont pas encore mariés qui les reçoivent de la part de leurs aînés. Ce sont généralement des enveloppes rouges contenant de l'argent. Durant cette célébration, il est aussi de coutume d'allumer des pétards, afin de chasser les mauvais esprits et les influences néfastes.

    Les familles font aussi beaucoup de provisions en prévision des célébrations. Elles achètent ainsi des graines de pastèque, des bonbons ou des fruits secs, qui sont destinés à être grignotés pendant la veillée. C'est aussi l'occasion d'acheter des habits neufs mais ce sont surtout les enfants qui sont dotés de nouveaux vêtements.

    Chaque famille se réunit ensuite pour partager le repas du Nouvel An. Dans la majorité des cas, ce repas se déroule dans la maison des aînés. Des plats traditionnels sont préparés pour cette occasion. En général, il y a toujours un plat fait avec un poisson entier. En effet, le mot chinois qui sert à désigner le poisson, signifie aussi "surplus". En servir à l'occasion du Nouvel An lunaire permet de garantir que la famille ne manquera de rien, qu'il y aura même un surplus. Pour marquer encore plus cette tradition, certains font attention à ne pas finir le plat, afin de montrer qu'il est en abondance. Dans la partie nord du territoire chinois, on consomme aussi à cette occasion un plat composé de raviolis dont la forme rappelle celle les lingots d'or anciens ou yuánbao. Dans la région cantonaise, c'est l'huître qui est le plus appréciée car le mot chinois pour "huître" signifie aussi "bonne affaire". Il y a aussi une pâtisserie traditionnelle qui est largement consommée lors de la célébration du Nouvel An lunaire, c'est le niangao. Celle-ci est faite avec une pâte de riz glutineux parfumé au longane qui est fourrée avec une pâte de haricot rouge.

    Quand arrive le premier jour de l'année lunaire, les familles se rendent au temple et aux tombes où sont enterrés leurs ancêtres. La croyance veut que plus la visite au temple est effectuée tôt, plus grande sera la chance apportée par la nouvelle année. Il est ainsi courant de voir de nombreuses personnes s'agglutiner devant les portes des temples bien avant leur ouverture. Elles veulent être les premières à planter un bâton d'encens allumé dans le brûle-parfum. Certains temples ouvrent même leurs portes à minuit.

    Durant cette occasion, il est également possible de voir des chorégraphes exécuter des danses de lion dans certains quartiers et certaines rues touristiques. En général, ces danses sont commandées par des familles ou des sociétés qui peuvent payer leurs prestations. Cette première journée est aussi consacrée aux visites aux aînés, ainsi qu'aux supérieurs hiérarchiques. Lors de la deuxième journée, les femmes mariées vont, avec enfants et maris, rendre visite à leurs familles.

    Les commerces rouvrent leurs portes quand arrive le cinquième jour. C'est aussi le jour qui marque l'anniversaire du dieu de la richesse, célébré à Hong Kong. Le huitième jour est considéré comme celui de l'anniversaire du dieu du Ciel ou Empereur de Jade.

    La Fête du Printemps s'achève quand arrive le quinzième jour ; on célèbre alors la Fête des Lanternes.

    PARTAGER SUR FACEBOOK !
    ...