recherche
sous-menu
Vous êtes ici : Accueil  ❭  Guide  ❭  Chine  ❭  Recettes et cuisine chinoises
LIENS COMMERCIAUX

Gâteau du Nouvel an chinois

© Chine Informations - La Rédaction

(miniature) nian gao nian gao

Le gâteau du Nouvel An chinois (年糕 Nian Gao) est un gâteau de riz confectionné à partir de riz glutineux. C'est un encas aux saveurs chinoises caractéristiques. Ce gâteau est généralement mangé durant les congés du Nouvel An, d'où son nom.

Le gâteau du Nouvel An a une longue histoire en Chine. On raconte que l'origine de ce gâteau est en rapport avec le Général Wu Zixu, durant la Période Wu Yue.

Sous la dynastie Han (207 av J.C-220 après J.C), il existait déjà des Gâteaux du Nouvel An.

Dans le dictionnaire dialectal de Yang Xiong, sous la dynastie Han, on trouvait le mot "gao" signifiant "gâteau", populaire sous les dynasties Wei (220-265), Jin (265-420) et celles du Nord et du Sud.

Dans le passé, la fabrication des gâteaux de riz a suivi un processus, évoluant de la brisure de riz aux gâteaux à base de farine de riz.

On raconte que sous la dynastie Liao (907-1124), chaque famille à Beijing mangeait des gâteaux du Nouvel An le jour du Nouvel An lunaire.

Sous les dynasties Ming (1368-1644) et Qing (1644-1911), le gâteau du Nouvel An devint un encas que l'on pouvait trouver sur les marchés tout au long de l'année et le goût du gâteau variait du Nord au Sud.

Le gâteau du Nouvel An de Beijing est typique de ceux du Nord. Il est jaune et blanc, symbolisant l'or et l'argent. Il est aussi un signe de chance, son nom se prononçant "nian gao" en Chinois, mots homophones de "de plus en plus haut chaque année".

Le gâteau du Nouvel An est quelque peu différent dans le Sud. Les gâteaux du Guangdong sont souvent confectionnés avec de la farine de riz glutineux, de la levure, de l'huile d'arachide, des graines de melon et des feuilles de bambou… Sa couleur est rouge dorée, son goût doux et sucré, vraiment délicieux.

Le gâteau du Nouvel An du Hainan est tendre, jaune et sucré.

Pour les gens du Jiangsu et du Zhejiang, le gâteau du Nouvel An doit avoir la délicatesse d'un mets de fête. Il y a une grande variété de goûts, comme le sucre à "l'osmanthe", le saindoux, le riz et les huit trésors.

Le gâteau du Nouvel An n'est pas seulement un encas délicieux, mais il porte aussi des mots portant chance au peuple Chinois, car le mot "gao" sonne comme "haut" en Chinois. Il reflète le souhait du peuple d'avoir un niveau de vie de plus en plus élevé. Chaque année, le gâteau du Nouvel An apporte de nouveaux espoirs aux gens et annonce une vie meilleure en cette Nouvelle Année.

(miniature) Gâteau du Nouvel an chinois Gâteau du Nouvel an chinois

NOTES

- 年 nián: an / année / nouvel an / âge / période
- 糕 gāo: gâteau

- 黏 nián: collant / glutineux
- 高 gāo: haut / élevé / grand / supérieur

Yang Xiong 揚雄 ou Yang Hsiung (-53~18 ), nom social Ziyun, parfois appelé Yangzi, est un philosophe et un poète chinois de la fin des Han occidentaux et du début de la dynastie Xin, auteur également du Fangyan (dialectes), recueil d'expressions régionales.

 

,
Pour Chine Informations
NOUVEL AN CHINOIS »
PARTAGER SUR FACEBOOK !
...