recherche
sous-menu
LIENS COMMERCIAUX
Vous êtes ici : Accueil  ❭  Apprendre le chinois

Proverbes chinois bilingues
传统谚语 法汉双语

Chine Informations vous propose en exclusivité ce dictionnaire - recueil de plus de 1100 véritables proverbes et citations chinois, écrits en mandarin et traduits en français. Recueillis au XIXe siècles par des missionnaires francophones en Chine, ces proverbes chinois authentiques, reflets de la sagesse chinoise, sont parfois traduits directement par un proverbe français équivalent.

Recherche : (en français ou chinois)

Proverbes aléatoires

N°270
人心不足,得陇望蜀。
Le coeur de l'homme n'est jamais satisfait. (Littéralement) A-t-on obtenu le comté de Long, on désire celui de Chou.
N°782
人有钱做诈,马有膘诡大。
L'homme qui a de l'argent fait toute espèce de choses injustes. Un cheval qui est trop gras joue de mauvais tours.
N°274
亡羊补牢。
Réparer l'enclos après que les chèvres se soient échappées.
N°363
五十杖于家,六十杖于乡,七十杖于国,八十杖于朝。
Les quinquagénaires se servent du bâton en famille; les sexagénaires, dans la patrie; les septuagénaires, dans le royaume; les octogénaires, dans le palais du roi.
N°984
吃不肥,饿不瘦。
Ne pas devenir gras de manger et ne pas maigrir d'avoir faim. (N'avoir ni la richesse ni la pauvreté.)
N°1078
瓮圈子粜米,莫事。
Vendre le mil qui est dans la jarre n'est pas une bonne affaire. (On ne peut pas tout vendre, en particulier ce qui est utile au quotidien.)
N°752
人离乡贱,物离乡贵。
L'homme qui quitte son village ne vaut pas cher. Les choses qui quittent leur village ont de la valeur.
N°961
打了不罚,罚了不打。
Lorsqu'on frappe on ne peut punir. Lorsqu'on punit on ne peut frapper.
N°840
喇嘛头赤紫紫的,可耐冻。
Une tête de lama quoiqu'elle soit chauve, résiste admirablement au froid.
N°642
乏马不卧,卧马不乏。
Un cheval fatigué ne se couche pas Un cheval qui se couche n'est pas fatigué.
N°610
山凹的兔儿水赶起,三年的话酒赶起。
La puissance de l'eau fait lever les lièvres des creux des montagne ; La puissance de l'eau de vie fait monter des paroles de trois ans. (L'alcool fait dire des mots qu'on pensait depuis des années, elle excite les vieilles rancunes.)
N°199
夹口食多偏作病,快心事过恐生殃。
Celui qui, se servant de sa bouche, prend trop de nourriture, tombe malade; celui qui, trop joyeux, agit avec précipitation, s'attire l'infortune.
N°455
吃一堑,长一智。
Une chute dans le fossé, un gain pour votre sagesse.
N°587
无事献慇懃,非奸即盗。
Un personne venant pour faire des compliments et pour être serviable sans raison, est un escroc ou un voleur.
N°484
读万卷书不如行万里路。
Il est préférable de voyager mille li que de lire dix mille livres.
N°1026
天上有余,地下缺。
Au ciel il y en a en abondance, ici bas ils sont rares. (Les gens bons.)
N°702
依人论事,不是依事论人。
On regardé aux gens pour juger une affaire. On ne se base pas sur une affaire pour juger les gens.
N°361
眼睛跳,悔气道。
Yeux agités, mauvais présage.
N°660
好女不嫁二夫,好马不披双鞍。
Une bonne femme ne prend pas deux maris. Un bon cheval ne porte pas deux selles.
N°144
之恩不报,非为人也。
Ne pas répondre aux bienfaits par la gratitude, c'est montrer que l'on n'est pas homme.
N°428
嫫母有所美,西施有所丑。
Chacun a son bon et son mauvais côté. (Littéralement) L'odieuse femme Mu avait quelques belles qualités; la charmante Sishi avait quelques défauts.
N°1115
于事料人,于人料事。
Il arrive que l'on lâche quelqu'un à cause d'une affaire. Il arrive que l'on lâche une affaire à cause de quelqu'un.
N°837
贵人吃贵物。
Un homme distingué mange des choses distinguées.
N°73
家丑不可外扬。
Il ne faut pas divulguer au dehors les choses honteuses de l'intérieur du ménage.
N°598
寧為太平狗,不做乱世人。
Je préfèrerai être un chien dans les périodes paisibles, puis vivre en tant qu'homme dans les périodes turbulentes.
N°594
衣食足则知荣辱。
Une fois bien alimenté et correctement vêtu, on sait différencier l'honneur et la honte.
N°698
一方子的水土,养一方子的人。
Le climat d'une contrée produit les hommes d'une même contrée. (Les personnes nées ou ayant vécu dans des conditions identiques se ressemblent.)
N°971
讨吃子上戏台,高升了。
Un mendiant qui monte sur une scène de théâtre est monté bien haut.
N°1036
在家要个好铺盖,出门要个好烟袋。
A la maison il faut de belles literies. En voyage il faut une bonne pipe.
N°601
沙鸡多,卖老婆。
Lorsqu'il y a beaucoup de poules des sables. On peut vendre sa femme. (Lorsque ces oiseaux migrateurs arrivent très nombreux à la fin de l'automne ils annoncent un hiver très rigoureux en Mongolie intérieure. Ces oiseaux arrivent en bandes nombreuses, et affectionnent les solitudes.)
N°429
恭敬不如從命。
Il vaut mieux être incivil qu'importun.
N°187
孝顺还生孝孙子。
Les hommes pieux et dociles obtiennent des fils qui leur ressemblent; les hommes pervers obtiennent des fils qui ont tous leurs vices.
N°333
從来的好事,必定多磨。
Rien de beau ne se fait sans beaucoup de fatigues.
N°678
话是个软的,银是个硬的。
La parole est facile ; L'argent est difficile. (On dit facilement un mot ; Promettre ne coûte pas cher.)
N°2
学而时习之,不亦说乎?
N'est-ce pas un plaisir d'étudier et de pratiquer ce que vous avez appris ? (Confucius)
N°669
瞎子领瞎子,两个瞎子都要倒。
Lorsqu'un avengle conduit un autre aveugle, les deux tombent.
N°152
运去金城铁,时来铁似金。
Si la fortune tourne mal, l'or devient du fer; si elle tourne bien, le fer vaut de l'or.
N°629
身子立的正,不怕影儿斜。
Si le corps se dresse bien droit, on ne s'inquiète pas si son ombre est de travers. (Bien faire et laisser dire.)
N°516
狡兔有三窟。
Lapin rusé a trois entrées différentes pour sa tanière.
N°608
搧车改棺材,明明走气的东西,你还装人呢。
Changer une tarare en cercueil. C'est un objet qui laisse passer le vent, et tu voudrais y enfermer un homme ! (Pour se moquer de quelqu'un qui a fait quelque chose en dépit du sens commun.)
N°237
隔口袋买猫。
Vendre chat en poche.
N°666
后婚老婆是各具牛,髽髻夫妻一解忧。
Une femme remariée c'est un boeuf qui a longtemps servi; Pour dissiper le chagrin il faut des époux vierges.
N°288
好事不出门,恶事传千里。
Les bonnes nouvelles ne franchissent pas le seuil de la porte; les mauvaises se répandent à mille lieues.
N°81
知己知彼,将心比心。
Se connaître, c'est connaître les autres; on peut prendre son coeur pour mesurer celui du prochain.
N°146
钱财如粪土,仁义值千金。
Les richesses sont comme la boue; la clémence et la justice valent mille livres d'or.
N°716
一牛下九犊,共拉五张犁. 。
Une vache ayant mis bas neuf veaux, ensemble ils tirent cinq charrues. (Dans une grande fratrie, tout le monde doit mettre la main à la pâte.)
N°859
路是各人修。
Chacun se fait sa propre route.
N°185
龙生龙子,虎生虎儿。
Tel père, tel fils.
N°849
老和尚剃眉毛一扫净光,梆桲琅子编了腰货尽了。
Une vieille truie avale un volume littéraire alors que son groin est fait pour manger des excréments. (Pour se moquer de quelqu'un qui essaie de passer pour quelqu'un qu'il n'est pas.)
N°957
大福由天,小福由人。
Le grand bonheur est originaire du ciel. Les petites joies nous viennent des hommes.
SOURCES :
(La retranscription des textes en français et en chinois présents sur ce site sont la propriété de Chine Informations. Copier un peu est autorisé, trop serait ne pas respecter notre travail.)
- Dictons et proverbes des Chinois habitant la Mongolie du sud-ouest - Joseph Van Oost (1918)
- Proverbes chinois, recueillis et mis en ordre par Paul Perny (1869)

AVERTISSEMENTS :
En faisant un copier/coller du texte en chinois, celui-ci sera corrompu si vous n'êtes pas identifé en tant que membre. Si vous rencontrez d'autres erreurs, merci d'écrire à david.houstin@chine-informations.com.
Surlignez un caractère ou un mot chinois pour voir sa définition ici.