recherche
sous-menu
Vous êtes ici : Accueil  ❭  Guide  ❭  Chine  ❭  Personnalité  ❭  Religieux en Chine
LIENS COMMERCIAUX

Les sept sages de la fôret de bambous

© Chine Informations - La Rédaction

(miniature) sept sages de la forêt de bambou sept sages de la forêt de bambou

Les sept sages de la fôret de bambous 竹林七贤 (Zhu Lin Qi Xian) était une compagnie spirituelle regroupant des penseurs, écrivains, poètes et musiciens. Ces taoïstes aimaient se réunir à l'ombre des bambous, dans le Shanyang (actuelle la province du Henan), où ils jouissaient d'une vie simple et rustique.

Ce groupe se composait des plus illustres penseurs du IIIème siècle de notre ère, bien que nombres d'historiens remettent en doute la possibilité que ces personnages historiques ce soient un jour réunis.

- Le doyen, Shan Tao (205-283) avait été un haut fonctionnaire impérial avant de se retirer
- Xi kang (232-262), un philosophe épris de quête d'immortalité
- Xiang Xiu, un autre grand philosophe dont l'oeuvre la plus célèbre est ses commentaires sur le Zhuangzi, un des ouvrages de référence du taoïsme
- Ruan Ji (210-263) était tout simplement le plus grand poète de son époque
- Ruan Xian, un grand musicien et neveu du poète. Le luth chinois appelé Ruan est nommé ainsi en son hommage, car on dit qu'il fut l'un des joueurs les plus qualifié de cet instrument de musique.
- Liu Ling (221-300), un écrivain libertin et alcoolique. Les plus anciennes représentations de lui, sur les tombes à Nanjing, le montrent buvant du vin dans une gourde, et son oeuvre la plus célèbre est un poème intitulé "l'éloge de la vertu du Vin de pays". Une rumeur populaire souvent cité sur Ling Liu affirme qu'il était suivie en permanence par un serviteur portant une bouteille de vin et une pelle, et qui était autant prêt à lui donner du vin sur sa demande qu'a l'enterrer tellement les quantités d'alcool qu'il buvait étaient dangereuses.
- Wang Rong (233-305) était un général qui se retira des affaires militaires, écoeuré de son époque, pour mener une vie plus simple

Les sept sages, ou les sept fous selon leurs détracteurs, tenait à échapper aux intrigues et la corruption étouffante de la cour au cours impériale à laquelle ils auraient pu prétendre appartenir.

Ces intellectuels transgressèrent de nombreux tabous : bi-sexualité, ingestion d'alcool en pèriode de deuil, invitation de mendiants à leur table...pourtant ils forcèrent l'admiration de tous de par leur talents et qualités artistiques. Ils écrivirent notamment des poèmes taoïste qui critiquaient l'administration et la justice impériale ainsi que des manuels sur la mystique taoïste et l'alchimie. Ce serait cependant une erreur de supposer que tous les membres avaient des points de vue similaires en ce qui concerne l'immortalité ou la politique, bien au contraire des débats vifs les animaient.

Accueil  ❭  Guide  ❭  Chine  ❭  Personnalité  ❭  Religieux en Chine
ANNONCE
,
Pour Chine Informations
PARTAGER SUR FACEBOOK !
...