recherche
sous-menu
Vous êtes ici : Accueil  ❭  Guide  ❭  Chine  ❭  Investir et travailler en Chine
LIENS COMMERCIAUX

Comment se prémunir contre les mauvais fournisseurs en Chine ?

© Chine Informations - La Rédaction

De Jena Liu
 
Comment se protéger contre de mauvaises surprises en Chine ? Comment se prémunir contre des payeurs peu scrupuleux, des délais de livraison interminables, des qualités défectueuses ? A Tianjin, des entrepreneurs européens ont décidé d'apporter une réponse locale à ces questions. « Jusqu'à présent, nous avions tous une démarche solitaire, commente François de la Chevalerie, Président de China Messengers. A chacun ses prestataires ! A chacun ses misères ! » Même bien préparée, une installation en Chine n'est jamais dénuée de tous risques. Une fois considérés l'investissement et l'environnement commercial, il faut s'assurer que la mécanique industrielle ou commerciale fonctionne sans trop de perte en ligne. Comme la pratique chinoise des affaires n'est pas simple, de surcroît, très sollicités par une sous-traitance abondante et une avalanche d'intermédiaires, beaucoup vivent de véritables chemins de croix, certains abandonnent en cours de route.
 
« En échangeant nos expériences, nous avons remarqué que nous étions confrontés aux mêmes difficultés, ajoute François de la Chevalerie. Nous avons fait acte d'humilité en admettant que nous ne connaissions pas bien nos interlocuteurs. Certes l'obstacle de la langue et les imbroglios entre comptabilité chinoise et occidentale y contribue mais surtout nous ne disposons d'informations valables sur nos partenaires locaux. » « C'est normal ! commente Gilles Bachelier, Vice-président de Messagers de Chine, la pratique du rating est peu développée en Chine. Par exemple, la Coface vient d'installer un bureau en Chine voilà seulement deux ans. Lorsqu'il existe, le rating ne concerne que des grandes entreprises. Même dans ce cas, ce n'est pas évident si l'on en juge par la mauvaise tenue de la bourse de Shanghai ! »
 
A qui a-t-on affaire ? Comment faire confiance ? Dans le cadre du « Réseau des entrepreneurs et acheteurs européens du Bohai Xinchu (région de Tianjin), commente François de la Chevalerie, nous avons conçu une base de référencement sur les entreprises chinoises domiciliées à Tianjin et ce, dans tous domaines d'activité. » Cette base donne des informations concordantes, en somme, des garanties sur des aspects indispensables au succès d'une heureuse implantation à Tianjin comme à son maintien (délais de livraison, chaîne d'approvisionnement, respect des contrats, qualité, prix, traçabilité des produits, pollution, etc.). Les fournisseurs référencés sont sélectionnés pour leur compétence, sérieux et compétitivité selon une numérotation allant de 0 à 5. Si certains prestataires ont vu leur carnet de commande se garnir, d'autres sont mis à l'index, notamment, les intermédiaires. Souvent multicartes, leur utilité n'est pas toujours prouvée. « Nous en avons relevé pas moins de 34 qui cherchent à se mêler de tout mais qui n'apportent rien, relève le Patron de Paneurochina ». Grâce à cette démarche, certains ont optimisé leur réseau de distribution, le rendant performant. Cette base concerne-t-elle aussi les administrations ? « Non ! poursuit ce dernier. Nous nous interdisons le moindre commentaire sur l'administration chinoise qui est souveraine en son pays. De toute façon, à Tianjin, les administrations sont compétentes et accessibles. » Le principe de cette base sera-t-il expérimenté dans d'autres villes chinoises ? « C'est à chaque réseau d'entrepreneurs locaux de le faire, François de la Chevalerie. Le réseau de Tianjin peut apporter sa compétence mais il faut que chacun s'organise. Or la Chine est grande et multiple, ce n'est donc pas si simple ! »
 
Réseau des entrepreneurs et acheteurs européens du Bohai Xinchu »
Pour toutes informations : Tels. (Euro zone / 0682069769 China / 00 86 1382 0048 258) Mail : 
info@chinamessengers.com

PARTAGER SUR FACEBOOK !
...