recherche
sous-menu
Vous êtes ici : Accueil  ❭  Guide  ❭  Chine  ❭  Géographie et tourisme en Chine  ❭  Sites touristiques chinois
LIENS COMMERCIAUX

Quartier des légations à Pékin

© Chine Informations - La Rédaction

(miniature) Quartier des légations à Pékin Quartier des légations à Pékin
Carte du cartier des légations de pékin en 1912

L'ancien quartier des légations occidentales 東交民巷 (Dōng jiāomín xiàng) se situe au sud-est de la cité interdite à Pékin. La première légation fut celle du tsar de Russie, construite en 1727. Au début du 19ème siècle, la Grande-Bretagne et la France y établirent également des ambassades, bientôt imitées par l'Allemagne.

En 1900, lors de la révolte des mouvements de révoltes des boxers, le quartier fut assiégé et l'ambassadeur allemand assassiné. Une coalition des huits puissances occidentales s'empara alors de Pékin et leva le siège du quartier des légations.

A la signature du traité qui mit fin à l'affrontemment, les puissances occidentales exigèrent de l'empereur qu'il accorde aux ambassades l'extraterritorialité. Aujourd'hui, les ambassades ont toutes déménagé vers le quartier de Sanlitun.

Il ne reste aujourd'hui, comme trace de ce quartier des légations, que quelques façades de maisons construites à l'européenne que l'on peut admirer dans la rue Dongjiaomin. On peut également admirer dans le quartier, les anciennes légations française, hollandaise, russe et espagnole et surtout la très belle façade de la délégation italienne. Subsiste également l'ancien hôpital français et l'ancienne poste française, ainsi que l'Eglise Saint-Michel qui date de 1902.

,
Pour Chine Informations
PARTAGER SUR FACEBOOK !
...