recherche
sous-menu
Vous êtes ici : Accueil  ❭  Guide  ❭  Chine  ❭  Proverbes chinois
LIENS COMMERCIAUX

183 proverbes chinois authentiques

© Chine Informations - La Rédaction

(miniature) 183 proverbes chinois authentiques 183 proverbes chinois authentiques

Trouver de véritables expressions et proverbes chinois n'est pas chose aisée. Vous trouverez sur cette page 183 véritables proverbes chinois traduits en français et recueillis directement auprès des Chinois par Paul Perny de la congrégation des missions étrangères, pour un livre "中國俗語 PROVERBES CHINOIS" édité en 1869 en France.

1. Il faut deux yeux à ceux qui achètent les médecines, un à ceux qui les administrent aux malades; il n'en faut aucun à ceux qui les prennent de la main du médecin.

2. L'abondance du Kiāng-sy peut bien fournir à la Chine entière ce qu'il lui faut pour un déjeuner; mais le Hoû kouàng peut seul la nourrir et la rassasier.

3. Quand les sabres sont rouillés et les bêches luisantes, les prisons vides et les greniers pleins, les degrés des temples usés par la marche des fidèles; quand les cours des tribunaux sont couvertes d'herbes, que les médecins vont à pied, les boulangers à cheval et qu'il y a beaucoup d'enfants, c'est que l'empire est bien gouverné.

4. Avoir peur de laisser une trace, et pourtant marcher sur la neige.

5. Il vaut mieux les richesses après la pauvreté que la pauvreté après les richesses.

6. Lorsque l'étang est desséché, on voit le poisson. (Les comptes réglés, la balance des profits paraît.)

7. Un esprit vide est ouvert à toutes les suggestions, de même qu'une montagne creuse résonne à tous les bruits.

8. Dans un champ de melon, ne posez pas votre soulier; sous un prunier, n'ajustez pas votre bonnet.

9. Le relâchement chez les supérieurs produit l'insouciance chez les inférieurs.

10. Les paroles de l'homme sont comme la flèche qui va droit au but; celles de la femme ressemblent à l'éventail brisé.

11. Vous ne pourrez obtenir deux peaux d'une seule vache.

12. Un coq gras fait des poulets gras.

13. La passion de l'envie est comme un grain de sable dans l'oeil.

14. Un véritable homme de génie conserve toujours la simplicité d'un enfant.

15. Manger les aliments dérobés sans s'essuyer les lèvres. (Exercer l'industrie d'un fripon, sans en avoir l'astuce.)

16. Les récompenses prématurées rendent l'esprit paresseux.

17. Les lettres et l'agriculture sont les deux premières professions.

18. Si les lois n'ont pas leur cours jusque sur la famille impériale, elles ne seront point respectées.

19. Celui qui vise à la perfection sera au-dessus de la médiocrité; mais celui qui vise à la médiocrité tombera plus bas encore.

20. Toutes les fois qu'on ouvre un livre, on y apprend quelque chose.

21. Gagner un chat et perdre une vache. (Bénéfice des procès.)

22. Celui qui travaille avec fatigue mangera avec plaisir.

23. Point de créanciers dehors, point de docteurs dedans. (Absence de maladies et de dettes.)

24. L'abstinence est un joyau domestique.

25. L'argent emprunté rend le temps court; travailler pour autrui le rend long.

26. Les abeilles ont leurs rois et leurs ministres; les fourmis, leurs relations sociales.

27. Si les familles n'ont pas de fils qui se livrent aux lettres, d'où sortiront les gouvernants?

28. Ce ne sont pas les gros volatiles qui se nourrissent de petits grains. (Les mandarins ne se contentent pas de petits présents.)

29. Par la nature, tous les hommes sont semblables; par l'éducation, ils deviennent complètement différents.

30. Avoir trop d'esprit, c'est n'en avoir pas assez.

31. L'économie donne aux pauvres ce que la prodigalité ôte aux riches.

32. Il est plus beau de sauver l'innocence aux dépens de sa gloire, que de sauver la patrie aux dépens de sa vie.

33. Quel est le plus grand menteur? — Celui qui parle le plus de soi.

34. L'Empereur ne se porte jamais mieux à la capitale que lorsqu'on le dit malade en province.

35. Qu'est un homme en place sans mérite? — C'est un géant en habit de nain.

36. On va à la gloire par le palais, à la fortune par le marché, à la vertu par les déserts.

37. Ce n'est qu'avec les yeux des autres qu'on peut bien voir ses défauts.

38. Qui ment pour se louer ne dit pas vrai en se blâmant.

39. Il en est des poètes, des peintres et des musiciens comme des champignons; pour un de bon, dix mille de mauvais.

40. La boue cache un rubis, mais elle ne le salit pas.

41. Qui emprunte pour bâtir, bâtit pour vendre.

42. Quel a été le plus beau siècle de la philosophie? — Celui où il n'y avait pas encore de philosophes.

43. Accueillez vos pensées comme des hôtes et traitez vos désirs comme des enfants.

44. Chien qui relève la queue méprise son ennemi, tigre qui la baisse va le dévorer.

43. Il ne faut pas employer ceux qu'on soupçonne, ni soupçonner ceux qu'on emploie.

46. Un sot ne s'admire jamais tant que quand il fait quelque sottise.

47. Laboure, fume, sème, arrose, sarcle ton champ et demande ta moisson par tes prières comme si elle devait tomber du ciel.

48. Les palais des grands regorgent de femmes, et les cabanes des pauvres, d'enfants.

49. On pardonne tout à qui ne se pardonne rien.

50. Les bijoux sont la dernière chose qu'on achète et la première qu'on vend.

51. Rien ne manque aux funérailles des riches, que des gens qui les regrettent.

52. Les fruits des pays méridionaux ont l'écorce dure et le cœur mou; ceux du nord ont la peau fine et le cœur ferme; les hommes sont au rebours.

53. Qui change de couleur en voyant de l'or changerait de geste s'il n'était pas vu.

54. Le secret le mieux gardé est celui qu'on ne dit pas.

55. Qu'est-ce qu'un sot qui a fait fortune? — C'est un cochon qui est embarrassé de son lard.

56. Le vide d'un jour perdu ne sera jamais rempli.

57. A quoi sert d'avoir la crainte du ciel pour boussole, si la conscience ne tient pas le gouvernail?

58. Plus on approche de l'ennemi, plus les tigres de cour deviennent agneaux.

59. Celui qui est embarrassé de son loisir est toujours accablé d'affaires.

60. Un jour en vaut trois à celui qui fait chaque chose en son temps.

61. Il faut être bien sage ou bien borné pour ne rien changer à ses pensées.

62. L'amour est tout yeux et n'en a pas un de bon.

63. Les princes qui ont remporté le plus de victoires sont ceux avec qui personne n'a osé faire la guerre.

64. Une femme ne loue jamais sans médire.

65. Une femme ne ment jamais plus finement que lorsqu'elle dit la vérité à celui qui ne la croit pas.

66. La langue des femmes est leur épée; elles ne la laissent pas rouiller.

67. Jeune femme qui plaisante sur sa belle-mère donne bien des torts à son mari.

68. Les livres parlent à l'esprit; les amis au cœur; le ciel à l'âme; tout le reste aux oreilles.

69. Le sage ne dit pas ce qu'il fait, mais il ne fait rien qui ne puisse être dit.

70. La raillerie est l'éclair de la calomnie.

71. Le repentir est le printemps des vertus.

72. La vertu est belle dans les plus laids; le vice est laid dans les plus beaux.

73. Les cœurs les plus près ne sont pas ceux qui se touchent.

74. Oiseau qui chante n'a pas soif; brebis qui bèle veut teter.

75. Perdrix à la daube a encore le bec dur.

76. La porte la mieux fermée est celle qu'on peut laisser ouverte.

77. Personne n'a tant peur des revenants que ceux qui ne croient pas aux esprits.

78. Qui ne sait pas se vanter ignore l'art de parvenir.

79. Les plus bornés ont de l'esprit pour deviner ce que veut dire le mot riche; les plus spirituels ne comprennent qu'à demi ce que veut dire le mot pauvre.

80. Celui-là brûle un tableau pour en avoir les cendres qui sacrifie sa conscience à son ambition.

81. Les plus bêtes le sont moins que ceux qui abusent de leur esprit.

82. Qui cache ses fautes en veut faire encore.

83. Ce sont les plus riches qui manquent de plus de choses.

84. L'étude étend peu les connaissances, si elle n'ôte pas le goût de la dispute.

85. L'habit le plus de mode est celui que l'Empereur à donné.

86. Qui attend le superflu pour secourir les pauvres ne leur donnera jamais rien:

87. Le luxe augmente les besoins, la modération le plaisir. Une femme laborieuse arrange sans cesse ses meubles; un lettré studieux dérange sans cesse ses livres.

89. On trouverait plus d'honnêtes gens dans les prisons que dans les douanes.

90. On mesure les tours par leur ombre et les grands hommes par leurs envieux.

91. Qui cherche à briller par ses doutes prête à bien des soupçons.

92. Si les princes savaient parler et les femmes se taire; les courtisans dire ce qu'ils pensent et les domestiques le cacher, tout l'univers serait en paix.

93. Les pauvres enrichissent les riches par leur travail; les riches ruinent les pauvres par leurs plaisirs.

94. Les pas perdus, les paroles oiseuses, les pensées inutiles, voilà les trois choses qui abrègent la vie.

95. La vie la plus heureuse finit avant la mort.

96. Plus une montagne est affreuse, plus elle gagne à être vue de loin.

97. La science n'éclaire une nation que par les grandes vérités.

98. La probité est la seule monnaie qui ait cours partout.

99. Les talents ont besoin de Mécènes, la vertu perdrait à en avoir.

100. Toutes les vertus qu'acquiert le prince sont des disgrâces pour les méchants.

101. L'Empereur peut tout pour le bien, mais rien contre la justice.

102. Les plaisirs délicieux de l'innocence ne sont une chimère que pour les méchants.

103. Laissez au peuple toutes les ignorances qui ne le trompent pas.

104. Les talents sans vertu sont des esclaves sans maîtres; ils ne sauraient se bien conduire et sont capables de tout.

105. Gourmander ses vices et humilier sa raison est le vrai culte du ciel.

106. Les vertus des mères assurent des vertus à leurs enfants, celles des pères ne leur assurent que la gloire.

107. Le monde est une mer, notre cœur en est le rivage.

108. Qui ouvre son cœur à l'ambition le ferme au repos.

109. L'eau ne reste point sur les montagnes ni la vengeance sur un grand cœur.

110. Les désirs vident le cœur ; le détachement le remplit.

111. Le plaisir de bien faire est le seul qui ne s'use pas.

112. Les plaisirs étaient à bon marché avant que l'or fût cher.

113. Qui frappe les buissons en fait sortir les serpents.

114. Agneau en peau de tigre craint encore le loup.

115. Bride de cheval ne va pas à un âne.

116. Poisson d'eau douce ne descend pas à la mer.

117. Celui qui vend les secrets des autres donnera les siens à bon marché.

118. Quand il n'y a pas de champ à vendre, il y a bien du grain à acheter.

119. Qui a toujours tort avec soi-même n'a guère tort avec les autres.

120. Qui s'agite pour faire le bien, en fait peu; qui cherche à être vu, ne fait pas le bien longtemps; qui met de l'humeur, finit mal le bien; qui ne vise qu'à éviter des reproches, n'acquerra jamais de vertus.

121. Une réponse qui ne résout pas la difficulté en fait naître mille autres.

122. Cultiver les sciences et ne pas aimer les hommes, c'est allumer un flambeau et fermer les yeux.

123. Meubler mon esprit et vider mon cœur ; reposer ma langue et fatiguer mon bras; manger posément et dormir vite; voilà toute ma philosophie.

124. Le sage a beau voyager, il ne change pas de demeure.

125. Quand les hommes sont ensemble, ils s'écoutent; les femmes et les filles se regardent.

126. Les femmes et les sots ne pardonnent pas.

127. La femme la mieux louée est celle dont on ne parle pas.

128. Le sage se perd en combattant ses pensées, et l'insensé en les suivant.

129. On connaît une bonne source dans la sécheresse, un bon ami dans l'adversité.

130. Le plaisir de bien faire est le seul qui ne s'use pas.

131. La prison est fermée jour et nuit, cependant elle est toujours pleine; les temples sont toujours ouverts, et on n'y trouve personne.

132. La vraie doctrine est pour les méchants comme la glace pour les insectes.

133. Plus une nation a de bons livres, plus on lui en fait lire de mauvais.

134. L'ignorance est la nuit de l'esprit et une nuit sans lune ni étoiles.

135. Si une chanson donne de la célébrité dans un pays, c'est que la vertu n'y en donne guère.

136. II n'y a pas de situation fixe dans cette vie, à moins qu'on ne s'occupe de l'autre.

137. On gagne toujours à taire ce qu'on n'est pas obligé à dire.

138. Les vérités qu'on aime le moins à apprendre sont celles qu'on a le plus d'intérêt à savoir.

139. Les hommes voient tout des mêmes yeux, mais les points de vue sont différents.

140. Les pauvres présentent honnêtement leur aumône; les riches la jettent avec mépris; les grands l'accompagnent de reproches.

141. Le malheur n'entre jamais que par la porte qu'on lui a ouverte.

142. La langue résiste parce qu'elle est molle; les dents cèdent parce qu'elles sont dures.

143. Plus on a de connaissances, moins on connaît de gens.

144. Qui se venge d'un petit affront cherche à en recevoir de grands.

145. Il en est de la cour comme de la mer; le vent qu'il y fait décide de tout.

146. Qui donne du mauvais vin à ses hôtes ne boit chez eux que du thé.

147. Les grandes âmes ont des vouloirs, les autres n'ont que des velléités.

148. On chante à la cour pour boire, on boit au village pour chanter.

149. Il n'est métal si dur que le feu n'amollisse, ni affaire si mauvaise que l'argent n'accommode.

150. Mourir, c'est finir de vivre; mais finir de vivre, c'est tout autre chose que de mourir.

151. Il en est du talent et de la science comme de la vertu ; plus ils attirent les regards, plus ils menacent ruine.

152. Chaque siècle le répète à l'autre : tous les faux biens produisent de vrais maux.

153. Qui connaît son cœur, se défie de ses yeux.

154. Qui oublie les bienfaits se souvient des injures.

153. Il en est des lois comme des digues; à quelque endroit qu'elles soient entamées, tout le reste devient presque inutile.

156. Si la sentence d’un maire de village est juste, il n'y a pas plus à en appeler que d'un édit de l'Empereur;

157. C'est vraiment s'enrichir que de s'ôter des besoins.

158. La boue se durcit au feu, l'or s'y amollit.

159. Les fautes les mieux reprises sont celles dont on fait rougir par ses exemples.

160. La plus brillante victoire n'est que la lueur d'un incendie.

161. Qui médit de moi en secret, me craint; qui me loue en face, me méprise.

162. Moins on a d'indulgence pour soi, plus il est aisé d'en avoir beaucoup pour les autres.

163. Il faut croire ses domestiques et ne pas les écouter.

164. La lance la plus émoussée est celle dont la poignée est rompue.

165. On ne s'égare jamais si facilement que lorsqu'on pense savoir le chemin; on n'échoue jamais si vite dans les affaires que lorsqu'on n'y voit aucune difficulté.

166. Voulez-vous connaître les gens de bien? Adressez-vous aux femmes publiques; les libertins qui les leur nomment ne s'y méprennent pas ni elles non plus.

167. Avec de l'argent on fait parler les morts; sans argent, on ne peut pas faire taire les muets.

168. On a mille questions à faire sur les roses qui fleurissent en hiver.

169. C'est donner toute sa vie que de croire à ses rêves.

170. Ce ne sont pas ceux qui savent le mieux parler qui ont de meilleures choses à dire.

171. Moins les belles femmes et les princes parlent, plus ils disent de choses.

172. Les réflexions qui descendent dans le cœur mènent plus loin que celles qui vont au bout du monde.

173. 11 n'y a qu'une affaire dans la vie; qui en a deux n'en a réellement aucune.

174. Le vent ne fait pas tomber toutes les fleurs; le soleil ne mûrit pas tous les fruits.

173. Qui élargit son cœur rétrécit sa bouche.

176. Le chemin le plus long est celui où l'on tombe.

177. Qui se laisse donner n'est pas bob à prendre.

178. Il n'y a pas de soleil pour les aveugles ni de tonnerre pour les sourds, s'ils ne veulent pas s'en rapporter aux autres.

179. Qui bât le chien doit songer au maître.

180. Le plus beau lendemain ne rend pas la veille.

181. Ce sont ceux qui n'ont point d'affaires qui en suscitent aux autres.

182. Les autels ne fument que de l'encens des malheureux.

183. Les richesses et la naissance donnent tout et ne suppléent à rien; la beauté et les talents conduisent à tout et ne mènent à rien ; la sagesse et la vertu méritent tout et n'aspirent à rien.

(NDLR : si le livre est tombé dans le domaine public, ces retranscriptions sont l'œuvre et la propriété de Chine Informations)

Accueil  ❭  Guide  ❭  Chine  ❭  Proverbes chinois
PARTAGER SUR FACEBOOK !
...