recherche
sous-menu
Vous êtes ici : Accueil  ❭  Guide  ❭  Chine  ❭  Sport et arts martiaux chinois  ❭  Sports, jeux sportifs anciens
LIENS COMMERCIAUX

Montée d'échelle de couteaux

© Chine Informations - La Rédaction

(miniature) Montée d'échelle de couteaux Montée d'échelle de couteaux

L'escalade d'une échelle de couteaux est une performance traditionnelle et rituelle de l'éthnie Miao. C'est un jeu sportif traditionnel unique chez les Miaos qui se déroule à l'occasion de fêtes ou durant les jours importants de vénération d'ancêtres ou de divinités.

La légende raconte qu'il y avait un orphelin Miao nommé Zhang Yu. Un jour qu'il sortait pour gagner sa vie, il perdit connaissance à cause de la famine. Il fut sauvé et élevé par un vieil homme au surnom de Long de la minorité Miao. Zhang Yu avait les sourcils sombres, de grands yeux ; il était grand et fort aussi les gens l'appelaient-ils affectueusement Long Zhanglang.Une année, soudainement, il souffla et tonna violemment. Le sable et les pierres volaient dans l'air, ce qui rendit aveugles le Vieil Oncle Long et beaucoup de villageois. Heureusement, Zhanglang était sorti pour mettre du bois à brûler et il se protégea alors dans une grotte. Long Zhanglang était très en colère et inquiet. Il s'attaqua à chercher un remède pour guérir les yeux de ses proches. Quand il entendit dire que les gouttes de rosée sur la lune pouvaient nettoyer les yeux et les faire voir de nouveau, il fut déterminé à aller en chercher. Mais comment aller sur la lune ? Il eut alors l'idée d'insérer horizontalement des couteaux dans un tronc, comme une échelle. Six jours plus tard, un parapluie de papier, plein de grosses gouttes rondes de rosée de la lune tomba du ciel. Les gens qui souffraient purent voir de nouveau, mais Long Zhanglang ne revint jamais. Dès ce jour, les Miaos commencèrent cet exercice de façon à se souvenir du héros.

Le jeu se déroule trois fois par an. Il se tient dans le premier mois de l'année lunaire, le huitième jour du quatrième mois et aux moissons d'automne. Chaque jeu a un sens spécial.
Le jeu du quinzième jour de la première lune sert à "jeter le vieux et accueillir le nouveau" de façon à prier pour une bonne chance et une grande prospérité.
Le jeu au huitième jour de la quatrième lune rend hommage aux héros et à leur courage.
Celui qui se tient au cours de la fête des moissons d'automne sert à célébrer la moisson et à exprimer son bonheur.

Avant que le jeu débute, tous les Pères qui participent aux rituels disent l'incantation autour du poteau de bois et font les rites menés par le contrôleur rituel. Après cela, le premier jeune Père des Miaos commence à escalader l'échelle de couteaux. Il grimpe à l'échelle pas à pas, depuis le bas jusqu'en haut et exerce à son maximum son exceptionnelle dextérité puis souffle dans une corne pour montrer que les rituels ont réussi. Puis les tests finissent et le présentateur reconnaît que les rituels et le test de l'échelle sont réussis. Escalader une échelle de couteaux est une habileté spécifique des Miaos. Cela exprime toujours l'esprit courageux des Miaos qui n'ont pas peur du danger, des difficultés et les affrontent de face.

(miniature) Montée d'échelle de couteaux Montée d'échelle de couteaux

De façon à bien voir, le terrain du jeu est habituellement une vaste pelouse, un peu plus haute en périphérie. Un poteau rond d'un peu plus de 5 zhangs* de haut est dressé au milieu de la pelouse. Il est soigneusement sculpté de dessins de dragons volant dans l'air et d'autres motifs colorés. 36 larges épées tranchantes sont insérées horizontalement dans le poteau, depuis le bas jusqu'au sommet, avec le même intervalle, le tranchant en haut. En haut du poteau de bois, deux drapeaux carrés et jaunes sont placés en oblique. A côté du poteau, il y a une étagère de bois de huit zhangs de long et deux zhangs de large avec 36 couteaux insérés verticalement, la pointe en haut. Avant le jeu, les pointes et les tranchants des couteaux sont recouverts de toile de jute.

L'atmosphère est sérieuse et solennelle.

Avant d'escalader l'échelle, le jeune garçon Miao étire ses bras et ses jambes, Après avoir dansé quelque temps mains et pieds nus, il commence à escalader l'échelle pas à pas en marchant sur le tranchant des couteaux. En chemin pour le sommet, il marque un arrêt pour montrer sa force. Une fois le sommet atteint, il extrait une corne de sa ceinture et souffle, le visage levé.

* 1 zhang = 3,33 m

ANNONCE
,
Pour Chine Informations
PARTAGER SUR FACEBOOK !
...