recherche
sous-menu
LIENS COMMERCIAUX

Grande Muraille

© Chine Informations - La Rédaction

(miniature) grande muraille de Chine grande muraille de Chine

La Muraille de Chine, connue aussi sous le nom de Grande Muraille de Chine 长城 (Chángchéng), est l'un des édifices les plus célèbres de toute la Chine et l'un des symboles du pays. 

Introduction

La Grande Muraille est construite au nord de la Chine, et s'étend de Shanhaiguan, où commence sa partie orientale, à Jiayuguan dans la province du Gansu située dans le désert de Gobi.

Elle reçoit chaque année la visite de plusieurs centaines de milliers de visiteurs de toutes origines et venant de partout dans le monde.

Il s'agit avant tout d'un ancien système de défense pour repousser tous les ennemis de l'Empire du Milieu. C'est la plus grande structure militaire qui existe dans le monde entier.

La légende raconte que c'est le seul monument sur Terre visible à l'oeil nu depuis la Lune. Mais cette information a été démentie depuis. 

Longeur de la Grande muraille

Selon un rapport de 1990, la longueur totale des murs serait de 6 700 km. 

En avril 2009, l'Administration d'État chargée du patrimoine culturel, ayant utilisé des technologies de mesure plus récentes, déclare que la Grande muraille de Chine mesure 8 851,8 km dont 6 259,6 km de murs, 359,7 km de tranchées et 2 232,5 km de barrières naturelles (montagnes, rivières, ...).

En juin 2012 une mise à jour de l'étude estime à 21 196,18 km la longueur totale de la Grande Muraille, parties détruites prises en compte.

En moyenne, elle mesure 6 à 7 m de hauteur, et 4 à 5 m de largeur.

Certaines parties de la Muraille seraient enfouies sous terre.  

Histoire de sa construction

La Muraille de Chine est un monument construit sous la dynastie des Qin au 3ème siècle avant Jésus Christ. Au départ, différents royaumes érigèrent des murs pour freiner les invasions menées contre eux par les barbares du nord. La Muraille était alors un ensemble de fortifications militaires. C'est sous le règne du Premier Empereur  que  s'est effectuée l'unification de la Chine, en 221 avant J-C. Les anciens murs internes étaient démolis et des travaux ont été entrepris afin de joindre les murailles du nord entre elles. Cette muraille unique faisait environ 5 700 kilomètres de long. Son utilité première était de servir comme rempart de protection pour les Chinois contre l'invasion des peuples voisins, principalement ceux venant des steppes du nord,  tels les Mongols, les Huns, les Mandchous, etc.

La jonction des différents pans de la Muraille a été entreprise lors du règne de l'empereur Qin Shi Huangdi. Mais la Muraille n'avait pas seulement pour fonction de protéger des envahisseurs, elle servait aussi à l'acheminement de vivres, de matériels et de déplacements des hommes dans les zones difficiles d'accès.  Pour se déplacer les soldats allaient à cheval.

Un prolongement de la muraille a été entrepris sous la dynastie Han.

Une reprise des travaux s'est effectuée sous le règne des Ming entre 1368 et 1644, en incluant des matériaux comme la brique et des blocs de pierre. La muraille a alors été prolongée de plus de 5 650 kilomètres de murs. Cette reprise a été effectuée afin de consolider la construction en elle-même. Neuf zones composaient alors la Muraille afin de mieux défendre la frontière nord. Les forteresses défendaient les villes, passages ou guets. A chaque extrémité du mur se trouvent encore actuellement deux monuments historiques, la Première Porte sous le ciel à Shanhaiguan et la Dernière Porte sous le Ciel à Jiayuguan.

Les matériaux initiaux utilisés pour sa construction étaient la terre, le bois, des tuiles et des pierres. Les briques étaient utilisées beaucoup plus tard. Des tours de guet et des fortifications sont érigées à différents endroits et sur toute la longueur du mur.

Plusieurs dizaines de millions de personnes ont participé à la construction de la Grande Muraille. Mais environ dix millions d'ouvriers ont aussi trouvé la mort lors de sa construction, les causes de ces décès étant multiples. Certains sont morts de faim, d'autres d'épuisement. Plusieurs sont enterrés dans les environs même de la Muraille. Ces ouvriers ont, pour la majorité, été forcés par le pouvoir de l'époque, à travailler sur le site.

Restauration et modernisation

La Grande muraille était à un moment tombée dans l'oubli. C'est le tourisme qui a permis de sauvegarder ce patrimoine mondial. En effet, la Grande Muraille est classée comme patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1987. En 2007, elle fut même incluse dans la liste des Sept nouvelles merveilles du monde.

Une restauration de plusieurs parties de la Muraille a été effectuée afin de les rendre accessibles au public. En effet, un nombre important de touristes viennent visiter cet édifice incroyable. La Grande Muraille fait partie des lieux les plus prisés par les touristes. Sur toute sa longueur, c'est la partie  située à Badaling qui reçoit le plus grand nombre de visites.  Son ouverture au tourisme a commencé en 1957 et depuis, ce sont des millions de personnes qui ont pu découvrir ce lieu chargé d'histoire. Ce site de Badaling a entre autres accueilli, en 1972, l'ancien président américain Richard Nixon et sa femme, accompagnés alors du vice Premier ministre de l'époque, Li Xiannian. Mao Zedong, premier président de la République Populaire de Chine, a visité cette même portion de la Muraille avec trois cent soixante dix autres dignitaires et célébrités internationaux.

Le nombre impressionnant de visiteurs de la Grande Muraille a entraîné la modernisation de certaines structures comme la mise en place de rampes près des marches. On peut aussi trouver des magasins de souvenirs dans les tours. Afin d'assurer la protection et la sécurité du site,  une limitation du nombre de visiteurs sur certaines parties du mur est envisagée. Le tourisme permet de maintenir l'entretien de la Grande Muraille. Mais le nombre toujours plus important de visiteurs menace également son érosion.

PARTAGER SUR FACEBOOK !
...