recherche
sous-menu
Vous êtes ici : Accueil  ❭  Guide  ❭  Chine  ❭  Géographie et tourisme en Chine  ❭  Villes chinoises
LIENS COMMERCIAUX

Que visiter à Chengdu

© Chine Informations - La Rédaction

(miniature) Que visiter à Chengdu Que visiter à Chengdu

Dans la ville Chengdu et ses environs, on peut constater une formidable alliance, un équilibre parfait  entre la nature et les hommes. La région vaut vraiment le détour non seulement pour sa flore luxuriante mais aussi pour sa faune endémique. Les espèces protégées comme les pandas géants font l'objet de véritables recherches dans un centre spécialisé.

Mais il est aussi possible de les admirer dans un parc situé en périphérie de la ville. Il se visite plutôt en matinée, période de la journée où les pandas sont les plus visibles et les plus actifs.

Les chinois quel qu'ils soient, aiment se recueillir dans les Temples bouddhistes et la ville de Chengdu n'en fait pas exception. Ici, au cœur même de la ville, on peut visiter de nombreux temples et pagodes tels que celui de « Wenshuyuan » ou celui de « Wen Shu ». Ces deux monastères sont très populaires auprès des locaux.

Les amoureux de la nature peuvent aussi profiter des nombreux parcs et lacs que comptent la ville de Chengdu. Parmi eux, il y a par exemple le « Parc Cuihu » qui est un immense jardin construit autour de 3 lacs de la région. L'endroit se prête bien aux promenades en barque et aux petites balades en famille le long des allées en fleurs. Il est possible de se reposer ou de pique-niquer dans des petits chalets de style chinois. Il y a aussi le « Parc Populaire » qui comme son nom l'indique, est un parc ouvert à tout public. Il a l'avantage d'être situé  dans l'une des artères les plus peuplées de la ville. Les riverains y vivent encore sur l'ancien modèle communiste où les familles arborent le sens de la vie en communauté et du partage.

En sortant un peu en dehors de la ville, il est possible de découvrir des sites inédits et parfaitement surprenants comme l'immense « Bouddha de Leshan ». Situé à deux heures de voiture de la ville en pleine campagne, le bouddha sculpté à flanc de la montagne est accessible à tous les niveaux grâce à un petit sentier emprunté par les habitants du coin.

Enfin, un séjour à Chengdu ne peut être complet qu'après un détour par le Mont Emei, la plus haute des montagnes sacrées de la Chine. Le site est tellement grand qu'il faut prévoir une escale de 2 à 3 jours pour tout visiter. Ici, il existe de nombreux sites à visiter dont le Temple qui se trouve au sommet de la montagne. Il est connu pour renfermer de véritables trésors culturels comme l'immense sculpture dorée de la divinité Samantabhadra Bodhisattva. Pour atteindre ce lieu de pèlerinage célèbre aux 4 coins de la Chine, il faut grimper pendant 2 jours le long de sentiers battus jusqu'à 3000 m d'altitude. Pour les moins courageux, ils ont le choix entre le téléphérique ou alors le bus.

Toute ascension du Mont Emei commence au village située à la base de la montagne où l'on peut trouver aussi des sites intéressants comme le "Pavillon Niuxin" qui possède un cadre exceptionnel. Dans les environs, il y  a le fameux « parc des singes farceurs ». Le chemin de la randonnée dans ce parc empreinte parfois des petits chemins tortueux et caillouteux, des pentes, des petits ponts en bois.

Tout au long de la randonnée vers le sommet, les touristes auront la possibilité de s'arrêter dans de nombreux villages et de nombreux monastères. Les plus importants d'entre eux sont le monastère « Xianfeng » et le monastère « Xixianchi ». Le premier abrite une grotte sacrée dans lequel un temple taoiste a été érigé et qui vaut vraiment le détour. Plus haut dans la montagne, le monastère « Xixianchi »  l'un des plus grands de la région abrite encore des moines. Tout au long du périple, les pèlerins visiteront des lieux mystiques comme la « Falaise de l'auto-sacrifice ».

PARTAGER SUR FACEBOOK !
...