recherche
sous-menu
Vous êtes ici : Accueil  ❭  Guide  ❭  Chine  ❭  Société chinoise  ❭  Petits métiers d'autrefois
LIENS COMMERCIAUX

La première activité d'envois de fonds en Chine

© Chine Informations - La Rédaction

(miniature) La première activité d'envois de fonds en Chine La première activité d'envois de fonds en Chine

L'activité d'envois de fonds démarra assez tôt en Chine.

Le nom du "billet" pour l'envoi de fonds varie selon les dynasties:

- "ziqian" (littéralement "graine d'argent") sous la dynastie Han,
- "feifu" (ordre volant ) sous la dynastie Tang,
- "bianhuan" (change commode) sous la dynastie Song,
- "huipiao" ( chèques rassemblés) sous la dynastie Ming.

Plus tard, il a été communément appelé " huipiao" (lettre de change ou traite).

Pendant le règne de l'Empereur Jiajing (1521 à 1567) sous la dynastie Ming, Xu Jie , Ministre au Ministère des Rites de Huating (Préfecture de Sonjiang) et Grand Académicien de Wenyuange, assuma la position de premier ministre après le renversement de son prédécesseur, Yan Song, désigné comme traître .
En guise de tribut, il annexa de vastes terres et les prit pour lui.

A cette époque, dans la préfecture du Songjiang, les taxes des paysans devaient être déposées en premier dans la résidence locale de Xu Jie. Puis celui-ci écrivait un "kongdie" (semblable aujourd'hui à une lettre de change) ; En se fiant au "kongdie», le montant de la taxe pouvait être sortie de la résidence du premier ministre dans la Capitale et versée au Trésor.

C'est probablement l'origine des virements et Xu Jie est le fondateur du commerce des lettres de change.
Plus tard, les marchands du Shanxi, du Hubei, du Jiangxi, du Fujian, du Guangdong, etc. se regroupèrent pour faire des affaires à Shanghai .Comme il était plutôt difficile pour eux de transporter de grosses sommes d'argent, ils choisirent d'utiliser les lettres de change à la place.

En 1643, durant la seizième année de son règne, l'Empereur Chongzhen ordonna que le Ministère du Revenu encourage les virements, c'est à dire le versement d'une somme d'argent à un endroit et son retrait à un autre sur la base de la lettre de change.

C'est pourquoi, l'activité bancaire commença à prendre de l'essor. Les "maisons d'argent" (les anciennes banques privées Chinoises) se rassemblèrent à Houma Road (aujourd'hui Rue de Tianjin).

Avec l'essor de l'économie de marché et le développement de la finance, le "piaohao" (la boutique de change, la toute première banque en Chine) fut organisé dans différentes régions et l'activité des virements devint une des affaires principale du "piaohao".

,
Pour Chine Informations
PARTAGER SUR FACEBOOK !
...