recherche
sous-menu
Vous êtes ici : Accueil  ❭  Guide  ❭  Chine  ❭  Histoire et politique de Chine
LIENS COMMERCIAUX

Chine : République et Seconde Guerre Mondiale (Histoire)

© Chine Informations - La Rédaction

(miniature) Sun Yat-sen Sun Yat-sen
Sun Yat-sen.

Deux mille ans du vieux système impérial se sont effondrés en 1911, lorsque Sun Yat-sen (孙中山 Sun Zhongshan) fonda la République populaire de Chine (中华民国 Zhonghua Minguo). Puis, le Pouvoir central s'écroula en 1916 après le décès de Yuan Shikai, le deuxième président de la République et empereur autoproclamé. La Chine sombra alors dans l'anarchie, avec de nombreux chefs de guerre régnant sur les différentes régions de la Chine. En 1919, les manifestations étudiantes à Pékin donnèrent naissance au "Mouvement du 4 Mai" (五四运动 wǔsì yundong), qui épousa différentes réformes telles que l'utilisation de la langue vernaculaire écrite ainsi que le développement de la science et de la démocratie. Le bouillonnement intellectuel du Mouvement du 4 Mai donna naissance au Kuomintang réorganisé (KMT) en 1919 et au Parti Communiste Chinois (PCC) dans la concession française de Shanghai en 1921.

Après avoir réuni une grande partie de l'Est de la Chine sous la domination du KMT en 1928, le PCC et le KMT se retournèrent l'un contre l'autre et le PCC dut fuir à Yan'an (région du Shaanxi) dans une épopée connue comme "la Longue Marche". Au cours de la période de 1922 à 1937, l'économie, l'industrialisation et l'urbanisation des provinces orientales de la Chine croissaient sous la direction de Chiang Kai-shek. Shanghai devint alors une ville cosmopolite et l'un des ports les plus actifs du monde. Toutefois, des problèmes sous-jacents du côté vaste du territoire -en particulier dans les régions plus intérieures du pays-, tels que les troubles civils, les famines et les conflits de Seigneurs de guerre, demeurent.

En Mandchourie, en 1931, le Japon créa un État marionnette, Mandchoukouo, et lança une invasion à grande échelle au cœur de la Chine en 1937. Les Japonais initièrent un régime brutal dans l'Est de la Chine, avec en point culminant, le tristement célèbre massacre de Nankin (Nanjing) en 1937. Après avoir fui l'ouest de Chongqing, le KMT qui reconnu l'état d'urgence, signa avec le PCC un accord pour former un front uni contre les Japonais. Avec la défaite du Japon en 1945, les armées du KMT et du PCC  manœuvrèrent vers des postes dans le nord du pays, ouvrant la voie à la guerre civile dans les années à venir. Cette dernière dura de 1946 à 1949 et pris fin avec la défaite du KMT qui fut chassé à Taiwan.

PARTAGER SUR FACEBOOK !
...