recherche
sous-menu
Vous êtes ici : Accueil  ❭  Guide  ❭  Chine  ❭  Proverbes chinois
LIENS COMMERCIAUX

24 maximes chinoises

© Chine Informations - La Rédaction

Beaucoup de maximes formulées par les penseurs chinois et d'autres grandes figures des différentes dynasties pendants des milliers d'années sont parvenues jusqu'à nous. Par les éléments de vérité universelle qu'elles contiennent, elles sont, aujourd'hui encore, instructives et significatives. Ce recueil des maximes chinoises “Préceptes d'or”des penseurs chinois depuis cinq mille ans. Comme des fleurs emportées par le courant de l'histoire, elles ont gardé leur parfum, leurs couleurs, et leur beauté première. Elles ne contribueront pas seulement au développement intellectuel du lecteur, mais seront pour lui une source d'inspiration et lui permettront de devenir un homme de bien. Ce recueil répond aux besoins de tous ceux qui vont de l'avant, qui ont l'intention de se perfectionner pendant toute leur vie, qui bâtissent leur carrière et qui souhaitent s'instruire à la fois en lisant les textes classiques et par l'expérience de la vie.

De la volonté

  • Trop d'amis flatteurs peuvent faire perdre à un homme ses vertus ; un excès de divertissements peut lui faire perdre ses aspirations.
  • Porter atteinte physiquement à un confucianiste est possible, mais briser sa volonté est impossible.
  • Comment un homme peut-il se gaver de nourriture et rester inactif toute la journée ?
  • Qui n'a pas une volonté forte ne pourra jamais devenir un homme de grande sagesse .

De l'étude

  • C'est en s'instruisant inlassablement auprès des autres que l'on peut acquérir un vaste savoir. L'infatuation rend l'esprit étroit.
  • S'il n'est pas ciselé, le jade ne peut devenir un ornement ou servir d'offrande. S'il n'étudie pas, un homme ne pourra connaître les préceptes de la vertu .
  • Un homme ne peut guère reconnaître l'insuffisance de son savoir jusqu'à ce qu'il commence à étudier, et lorsqu'il enseignera, il apprendra qu' il y a encore beaucoup de problème non résolus.
  • En ce qui concerne les études, le plus difficile est de trouver des maîtres sévères. C'est seulement lorsque les maîtres sont rigoureux que les disciples ont de la vénération pour le Tao, et seulement lorsque le Tao est vénéré que les gens respectent l'étude.

Se perfectionner

  • De même que le ciel demeure actif et vigoureux, un homme de bien s'efforce sans relâche de se perfectionner.
  • Pour se perfectionner dans la pratique du bien, il faut s'efforcer d'être juste .
  • Ne perds aucune occasion de faire du bien, ni n'encourage le mal.
  • Il est impossible de ne jamais commettre de fautes. Celui qui est capable de rectifier ses erreurs, celui-là sera le plus méritant.

Les relations entre les hommes

  • Qui occupe une haute fonction ne doit pas être infatué de lui-même ; qui est d'humble condition ne doit pas être attristé.
  • Un homme de bien ne flatte pas ceux qui sont au-dessus de lui, ni ne méprise ceux qui sont au-dessous de lui.
  • L'essentiel dans les paroles d'un homme, c'est la sincérité, elle est le centre de la bonne conduite.
  • Qui enfreint fréquemment les rites se créera certainement des torts à lui-même.

Sagesse et art de la guerre

  • La suffisance est à l'origine de la perte, la modestie est bénéfique pour tous.
  • C'est le fait qu'elle soit uni, et non le nombre de ses soldats, qui fait la force d'une armée et lui assure la victoire sur l'ennemi.
  • Sans peau, où pousseraient les poils ?
  • L'irréflexion entraîne un manque de stratégie, l'insolence mène à la négligence. Celui qui s'expose au danger inconsidérément et sans la moindre stratégie ne court-il pas à l'échec ?

L'art de gouverner

  • C'est par les oreilles et les yeux du peuple que le ciel entend et voit ; et il délivre ses semonces par la terrible voix du peuple.
  • Le peuple est la base d'un pays. Quand la base est stable, le pays est en paix.
  • Seuls les hommes dont la moralité et la compétence sont excellentes devraient être nommés à des postes officiels.
  • Qu'un souverain écoute l'opinion du peuple présage de la prospérité d'un pays ; qu'il écoute seulement les devins augure de son déclin.
Accueil  ❭  Guide  ❭  Chine  ❭  Proverbes chinois
PARTAGER SUR FACEBOOK !
...