recherche
sous-menu
Vous êtes ici : Accueil  ❭  Guide  ❭  Chine  ❭  Fables et légendes chinoises
LIENS COMMERCIAUX

Légende : La mante religieuse qui traque une cigale

© Chine Informations - La Rédaction

Légende : La mante religieuse qui traque une cigaleÀ l'époque des Printemps et Automnes (770 – 476 av. J.-C.), après avoir défait l'État de Yue, le roi de l'État de Wu devint arrogant et passait son temps avec des concubines. Il alla même jusqu'à ordonner à l'un de ses fonctionnaires très intègres de se suicider, invoquant qu'il le mettait trop en garde contre le danger qu'il courait à se conduire ainsi. Il ne se doutait toutefois pas que le roi de l'État de Yue s'imposait des épreuves pour renforcer sa résolution à venger l'humiliation de sa défaite.

Sentant le danger, le prince You de l'État de Wu décida d'avoir recours à un stratagème pour convaincre le roi d'agir pour contrer les attaques. Un jour, fronde à la main et vêtements détrempés, le prince vint voir le roi de Wu. « Que vous est-il arrivé? », demanda le roi. Le prince lui raconta alors l'histoire qui suit :

« Ce matin, dans le jardin, j'ai vu une cigale qui stridulait dans un arbre et une mante religieuse qui se dissimulait en approchant par-derrière. Au moment où la mante allait attaquer, elle n'a pas remarqué qu'un loriot attendait sa chance de prendre un bon repas. Moi même, je voyais bien que l'oiseau n'avait pas remarqué que j'étais sous l'arbre avec ma fronde. Alors, j'ai reculé un peu pour tirer sur l'oiseau. Mais comme je n'avais pas remarqué qu'un petit étang se trouvait juste derrière moi, quand j'ai reculé, j'y suis tombé. »

Après avoir écouté le prince, le roi de Wu éclata de rire et lui dit : « Vous êtes stupide. Vous vous occupez trop des gains devant vous, sans tenir compte du danger qu'il y a derrière. Vous devriez en tirer une leçon. » Le prince répondit par l'affirmative et ajouta : « Les autres aussi. »

« Que voulez-vous dire? », rétorqua le roi. Le prince répondit que, sans raison, l'État de Qi avait envahi l'État de Lu, mais qu'il ne s'était pas attendu à une attaque lancée de l'arrière par l'État de Wu, et que, de même, l'État de Wu se complaisait dans sa victoire et ne se doutait pas que l'État de Yue était en train de préparer une offensive.

Le roi de Wu refusa encore d'écouter ce genre de conseils. Quelques années plus tard, l'État de Wu fut envahi et le roi se suicida. Morale : il faut bien réfléchir avant de mettre la main sur des gains qui semblent trop faciles.

PARTAGER SUR FACEBOOK !
...