recherche
sous-menu
Vous êtes ici : Accueil  ❭  Guide  ❭  Chine  ❭  Proverbes chinois
LIENS COMMERCIAUX

Attendez et les nuages se dissiperont et le ciel bleu apparaîtra

© Chine Informations - La Rédaction

Le nom original de Liu Buowen était Liu Ji. Il naquit à la fin de la dynastie Yuan. A un jeune âge, il passa haut la main les plus hauts examens impériaux et devint un officiel à la cour royale. Plus tard, désenchanté par la tyrannie de l'empereur il démissionna de sa position. Il retourna chez lui et vécut en réclusion dans les lointaines régions montagneuses de l'actuelle province de Zhejiang. Il était expert en théorie militaire, en politique, en astronomie, en géographie et en histoire, et était fameux dans sa ville natale. De plus, Liu avait un certain accomplissement littéraire. Il écrivit un livre appelé Yu Lizi. Le livre contient de nombreuses fables ne semblant être que des histoires amusantes. Elles ont pourtant une signification profonde. Une des histoires est intitulée « Un villageois apprend à confectionner des ombrelles » voici ce qu'elle raconte :

Durant l'époque des Etats Guerriers, dans l'état de Zheng, un homme de la campagne décida d'apprendre comment confectionner des vêtements de pluie. Il passa trois ans à apprendre le métier et après beaucoup d'efforts finit par devenir un expert. Malheureusement une grande sécheresse arriva et les vêtements de pluie ne furent d'aucune utilité. Il décida de changer et d'apprendre à confectionner des seaux d'eau et passa encore trois ans pour maîtriser le métier. Il y eut une grosse inondation et personne ne s'intéressa plus à acheter des sceaux. Il changea encore une fois et se remit aux vêtements de pluie. Mais bientôt, des bandits et des voleurs apparurent de toutes les directions. Les gens mirent tous des uniformes militaires pour se protéger, et les uniformes militaires étaient imperméables, aussi personne de demanda plus ses vêtements de pluie. Considérant ce nouveau développement, il pensa qu'il était probablement mieux pour lui d'apprendre à confectionner des armes, mais il était déjà vieux et n'avait plus la facilité de faire ce qui lui plaisait.

Lorsque Yu Lizi apprit l'histoire il dit, “Les humains ne contrôlent pas grand-chose dans leur vie. En fait ils sont complètement contrôlés par les divinités. Qu'une technique puisse ou non avoir une utilité cela est déterminé par les divinités, mais le droit de choisir quelle technique on devrait apprendre est entre nos mains. C'est pourquoi, la personne de l'état de Zheng dans l'histoire expérimenta le destin de ne rien accomplir. Il était lui-même responsable de sa propre faillite. Prenons un exemple. Un fermier du Guandong était doué pour planter du riz. Il réclama donc un terrain vierge pour planter le riz. Mais il y eut une sérieuse inondation, et il ne récolta rien pendant trois ans. De nombreux amis essayèrent de le persuader de simplement drainer l'eau et de planter du mais. Mais il ne fut pas convaincu et persista à planter du riz sans succès. L'année qui suivit vit encore arriver une grande sécheresse et de même les années suivantes. Sa récolte de riz aima le temps sec et il eut une moisson magnifique pendant trois ans. Evaluant les récoltes de ces trois années, il découvrit qu'il avait non seulement compensé pour les pertes passées, mais qu'il y avait un surplus. Donc construire des bateaux durant la sécheresse et coudre des vestes de coton matelassée par temps chaud a du sens. »

Si nous résistons aux jours d'été, l'hiver arrivera. La vie humaine ne cesse de fluctuer. Il y a des pertes et des gains. Il y a un dicton, « Attendez et les nuages se dissiperont et le ciel bleu apparaîtra. »

En fait, la victoire vient de la persévérance et de la persistance !

Accueil  ❭  Guide  ❭  Chine  ❭  Proverbes chinois
PARTAGER SUR FACEBOOK !
...