recherche
sous-menu
Vous êtes ici : Accueil  ❭  Guide  ❭  Chine  ❭  Croyance, religion et philosophie  ❭  Confucianisme
LIENS COMMERCIAUX

Temple de Confucius (Pékin)

© Chine Informations - La Rédaction

(miniature) Temple de Confucius (Pékin) Temple de Confucius (Pékin)

Le Temple de Confucius de Pékin 北京孔庙 est un temple confucéen dédié à Confucius dans la capitale chinoise.

Le public ou les touristes peuvent venir visiter le temple de Confucius à Pékin du mardi au dimanche, à partir de 8h30 jusqu'à 14h. 

Introduction

Le confucianisme en lui-même n'est pas une religion mais les Chinois avaient une réelle vénération pour maître Kong (Confucius), que certains considéraient comme un dieu. De ce fait, plusieurs temples ont été construits pour lui être dédiés.

Depuis la construction du Temple de Confucius à pékin en 1302, les fonctionnaires y témoignaient leur respect à Confucius, et cet usage se perpétua jusqu'en 1911. L'ensemble a subi des travaux d'agrandissement durant les dynasties Ming et Qing et le temple s'étend de nos jours sur une superficie de 20 000 mètres carrés. De 1981 à 2005, on pouvait aussi venir y découvrir une partie de la collection d'art du Musée de la Capitale.

Le temple de Confucius à Pékin a été fondé durant le règne de Chengzong de la dynastie Yuan. C'est le second temple le plus important du confucianisme, la première place revient au temple de Confucius de Qufu, la ville où résidait le grand philosophe chinois. Le temple de Confucius à Pékin est situé dans la rue Guozijian, dans les environs de l'Académie impériale.

Architecture et aménagement

Quatre cours qui sont établies le long d'un axe central sont aussi incluses dans l'ensemble où est bâti le temple. Il  y a la Porte Xianshi, la Porte du Grand Accomplissement ou Dacheng Gate, le Hall du Grand Accomplissement ou Dacheng Hall et la cour Chongshengci. Au sein du temple de Confucius à Pékin, sont entreposées quelques 198 tablettes qui occupent chaque côté de la cour avant. Sur ces tablettes on peut lire les 51 624 noms de Jinshi ou chercheurs durant les dynasties Yuan, Ming et Qing. Il y a aussi 14 pierres qui sont des pavillons de stèles durant les dynasties Ming et Qing. Des tables faites en pierre sont aussi disposées dans le temple. Les noms de plusieurs chercheurs qui ont passé avec succès l'examen impérial sont inscrits sur ces tables. D'autres curiosités sont aussi à découvrir au sein du temple, on peut citer une reproduction d'une Zhou de l'Ouest, qui est un tambour fait en pierre d'époque et datant du règne de Qianlong, entre 1735 et 1796. On peut aussi parler de la pierre des stèles avec les 13 Classiques confucéens. Le Hall de la Grande Perfection renferme un grand éventail d'anciens instruments de musique typiquement chinois. Le sol du temple est orné de différentes sculptures. Parmi ces sculptures, la plus célèbre représente deux dragons volants et qui jouent avec une perle, parmi les nuages. On peut rarement trouver cette gravure dans les autres temples de Confucius que ce soit en Chine ou dans les autres pays de l'Asie de l'Est. La sculpture représentant un dragon est  majoritairement utilisée de façon exclusive pour la famille impériale.

Dans l'enceinte du temple sont plantés de nombreux arbres centenaires dont un cyprès vieux de plus de 700 ans, qui porte le nom de Chu Jian Bai  traduit par « le cyprès qui touche le diable ». Selon la légende, un célèbre employé de l'Etat qui était corrompu passait dans les environs de l'arbre et ce dernier renversa le chapeau du fonctionnaire avec une de ses branches. Les croyances disaient alors que cet arbre avait le pouvoir de faire la distinction entre le bien et le mal.

La Salle des Grands Achèvements est destinée pour servir de salle de cérémonie et c'est le sanctuaire du temple. Le Collège était l'endroit destiné à la cérémonie de présentation des étudiants de l'académie de Pékin. Ce lieu est actuellement une bibliothèque et parmi sa collection, il y a de vieux ouvrages datant des différentes dynasties qui se sont succédé en Chine. Le trône impérial était disposé dans le bâtiment du Disque de Jade, bâti au milieu de la cour et entouré d'eau. Le bâtiment principal du site est la Salle des grands succès, et on peut y admirer une statue de Confucius qui est disposée au centre de la salle. La cérémonie pour l'offrande de sacrifices aux dieux se déroulait dans le palais Dacheng.

Dans la partie est de la cour qui se trouve à l'avant, il y a le pavillon Bei, la Cuisine des Dieux, le pavillon Shengsheng et le pavillon du puits. Dans la zone ouest, il y a aussi un pavillon Bei, la porte Zhizhai et la porte Chiling. Une salle abritant l'exposition concernant l'histoire de Pékin se trouve dans une maison construite à l'ouest du temple.

Parmi les travaux effectués dans le but de reconstruire le temple, il y a par exemple la réparation des plafonds avec des tuiles qui ont été vitrifiées avec une couleur jaune. Le nombre de pièces est aussi passé de 7 à 9 durant la dynastie Guangxu.

Confucius

Confucius ou Kongzi a vu le jour le 28 septembre en l'an 551 avant J.-C. à Zou et est décédé à 71 ans le 11 mai en 479 avant JC dans la ville de Qufu qui est située dans la province de Shandong, en Chine. Confucius est présenté comme étant le premier "éducateur" de la Chine et il a apporté une grande influence sur la civilisation chinoise.

Parmi les programmes d'enseignement du philosophe, il y avait les grands textes classiques mais aussi la manière de penser.  Les fondements de son enseignement étaient basés sur la morale, l'héritage venant du passé et le respect que l'on devrait témoigner aux ancêtres. Un de ses premiers préceptes est : « Ne fais pas à autrui ce que tu ne voudrais pas qu'il te fasse ». Il enseignait le fait qu'il y a des règles de vertu que l'Homme devrait suivre, à savoir la bonté, la sagesse, la droiture, la bienséance et la loyauté. Durant plusieurs années et ce jusqu'au début de XXe siècle, les lettrés et les employés de l'Etat suivaient un enseignement basé sur la pensée de Confucius. Confucius avait pris la décision de ne pas mettre par écrit les principes philosophiques qu'il enseignait. Pourtant celles ci sont toujours d'actualité car elles ont pu être transmises auparavant par voie orale.

PARTAGER SUR FACEBOOK !
...