recherche
sous-menu
Vous êtes ici : Accueil  ❭  Guide  ❭  Chine  ❭  Culture et civilisation chinoises  ❭  Fêtes chinoises  ❭  Nouvel an chinois
LIENS COMMERCIAUX

She Huo

© Chine Informations - La Rédaction

(miniature) She Huo She Huo

She Huo 社火 est une tradition folklorique ancestrale se déroulant durant les festivités traditionnelles du Nouvel an lunaire chinois, particulièrement dans la province du Shanxi, au nord-est de la Chine.

Introduction

Anciennement, She signifiait "dieu de la terre" en chinois, alors que Huo se traduit par "feu".

Le She Huo est constitué d'un ensemble de spectacles dédiés aux dieux de la Terre et du Feu, dans les campagnes où le produit de l'agriculture est une richesse vitale. La tradition est un véritable sacre du printemps qui apporte son lot de bénédictions aux paysans.

Cette fête populaire ancienne commence au début du Nouvel an lunaire et se prolonge durant près d'un mois.

Histoire

L'origine de la fête de She Huo remonte à environ 2.500 ans.

Sa célébration arriva à son apogée durant les dynasties Ming  (1368-1644) et Qing (1644-1911) en raison de l'augmentation importante du nombre de marchands dans le Shanxi durant ces périodes. La prospérité économique propulsa alors le développement de la culture et des loisirs.

Depuis 2012, elle est devenue un événement annuel soutenu par le gouvernement désireux de protéger le patrimoine culturel immatériel du pays. Il faut dire que la tradition du She Huo s'était perdue au début des années 90 avec la modernisation du pays.

Festivités et traditions

Parmi les nombreuses activités du She Huo, on compte les célèbres danses de lions et dragons ainsi que les défilés d'hommes sur échasses et équilibristes, de "bateau sur terre" et de costumes traditionnels.

Percussions et pétards sont à l'honneur lors de la plupart des représentations

Durant la fête, on installe dans les villages des estrades sur lesquelles des troupes font des représentations théâtrales comiques, de chants de l'opéra Xiaohua, de danses Yangge et d'arts martiaux.

La tradition veut également que les troupes se déplacent de maison en maison, faisant leur spectacle autour d'un feu. La famille hôte récompense généralement les artistes de noix et de fruits secs.

A la nuit tombée, jeunes et vieux locaux chantent et dansent autours des feux afin d'éloigner la mauvaise fortune. On prie également les dieux dans le but d'avoir de bonnes récoltes et une année prospère.

Les chants populaires durant le She Huo sont les ballades traditionnelles, les chants révolutionnaires et les odes à la vie.

Variantes

Il existe une vingtaine de variantes de She Huo comme par exemple le "She Huo du cheval" 马社火 (mǎ shèhuǒ) qui consiste en des défilés d'hommes sur echasses déguisés en chevaux.

Le plus impressionnant est certainement le "She Huo du sang" 血社火 (xuè shèhuǒ) avec son défilé de participants déguisés avec des armes plantées à travers le corps. Cette particularité est inspirée de l'histoire de Wu Song 武松 qui, selon la légende, avait vengé le meurtre de son frère de façon très sanglante.

Plusieurs genres de She Huo, également très spectaculaires, consistent en un défilé d'équilibristes se soutenant les uns les autres à bout d'un seul bras (via une armature cachée).

Parmi les autres formes de cet art, on peut également citer le "She Huo du char" 车社火 (chē shèhuǒ) ou encore le "Shi Huo de la terre" 地社火 (dì shèhuǒ).

Photos

(miniature) She Huo She Huo

(miniature) She Huo She Huo

(miniature) She Huo She Huo

(miniature) She Huo She Huo

(miniature) She Huo She Huo

NOUVEL AN CHINOIS »
PARTAGER SUR FACEBOOK !
...