recherche
sous-menu
Vous êtes ici : Accueil  ❭  Guide  ❭  Chine  ❭  Culture et civilisation chinoises  ❭  Art chinois  ❭  Danses chinoise
LIENS COMMERCIAUX

Muqam ouïgour du Xinjiang

© Chine Informations - La Rédaction

(miniature) Muqam ouïgour du Xinjiang Muqam ouïgour du Xinjiang
(Crédit photo : festivaldelimaginaire.com)

L'art du muqam ouïgour du Xinjiang regroupe l'ensemble des pratiques de muqam (ou maqâm en arabe) rencontrées dans les communautés ouïgoures. Ces dernières font partie des communautés minoritaires les plus importantes de la République populaire de Chine. Durant des décennies, de forts échanges culturels entre l'Ouest et l'Est ont imprégnés la province de Xinjiang, traversée par la Route de la Soie.

Il a été inscrit au Patrimoine culturel immatériel de l'humanité de l'UNESCO en 2005.

Le muqam ouïgour de Xinjiang associe les chants et les danses avec de la musique populaire ou classique. Il est unique grâce à son contenu, ses danses, son style musical et les instruments de musique.

L'interprétation des chants peut être faite en groupe ou en solo. Les paroles sont constituées de ballades populaires et de poèmes créés par des maîtres ouïgours. Le contenu des chants est très varié : poésies, proverbes et légendes populaires en font partie. Toutefois, le contenu reflète toujours l'histoire et le quotidien des ethnies ouïgoures.

Les instruments de musique utilisés sont réalisés à base de matériaux locaux et sont de formes variables. On compte parmis ceux-ci, les instruments à vent, les instruments à cordes pincées et à cordes frottées.

Les chorégraphies sont composées de pas de danses, de rythmes et de mouvements particuliers. On distingue des gestes tels que cueillir des fleurs par la bouche ou porter un bol au-dessus de la tête mais aussi des figures imitant des animaux.

Selon les régions, le muqam ouïgour de Xinjiang a engendré quatre styles de muqam différents : Douze Muqam, Dolan Muqam, Turpan Muqam et Hami Muqam.

Les artistes populaires sont les seuls acteurs dans la transmission des traditions aux générations futures. Les jeunes se désintéressent de plus en plus du folklore du muqam. Certains éléments du muqam se sont éclipsés comme dans celui des « Douze Muqam » qui en compte plus de 300. Toutefois, les pièces sont toujours jouées avec douze suites d'instruments et de voix et peuvent durer plus de vingt heures.

PARTAGER SUR FACEBOOK !
...