recherche
sous-menu
Vous êtes ici : Accueil  ❭  Guide  ❭  Chine  ❭  Personnalité  ❭  Personnages politiques  ❭  Présidents chinois
LIENS COMMERCIAUX

Mao Zedong

© Chine Informations - La Rédaction
   

Mao ZedongNé à Shaoshan, province Hunan (1893-1976). Issu d'une famille de paysans aisés, Mao ZeDong ou TséToung (毛泽东 Máo Zédōng, signifie "né pour diriger l'Est") découvre le marxisme à l'université de Pékin (où il est bibliothécaire) et participe à la fondation du Parti Communiste Chinois en 1921.

Percevant le potentiel révolutionnaire des masses paysannes, il organise une insurrection au Hunan (1927), mais l'échec de celle-ci lui vaut d'être exclu du Bureau politique du PCC. Gagnant le Jiangxi pour échapper à la répression engagée par Jiang Jieshi (Tchang Kaï-chek) contre le parti, il fonde la République socialiste chinoise(1931), mais doit battre en retraite devant les nationalistes du Guomindang (la longue Marche 1934-1935).

Réintégré au Bureau politique (1935), il s'impose comme le chef du mouvement communiste chinois, tout en s'alliant avec Jiang Jieshi contre les Japonais. Il rédige alors, à Yan'an, ses textes fondamentaux (Problème stratégique de la guerre révolutionnaire en Chine, 1936 ; De la contradiction, De la pratique, 1937 ; De la démocratie nouvelle, 1940), dans lesquels il adapte le marxisme aux réalités chinoises.

Après trois ans de guerre civile (1946-1949), il contraint Jiang Jieshi à abandonner le continent et proclame à Pékin la République populaire de Chine (1er Oct.1949). Président du Conseil puis Président de la République (1954-1959) et président du parti, il veut accélérer l'évolution du pays lors du Grand Bond en avant (1958) et de la Révolution culturelle (1966-1976), dont le programme est livré dans son « Petit Livre Rouge ». Malgré deux échecs très coûteux pour le pays, le prestige de Mao et l'influence politique de sa femme, Jiang Qing, sont tels que ce n'est qu'une fois mort qu'il sera publiquement critiqué.

Fondateur du Parti communiste et de l'Armée Rouge des ouvriers et des paysans, il a établi le chemin de l'environnement des villes de la campagne développant la Guerre du Peuple comme la théorie militaire du prolétariat. Il était le théoricien de Nouvelle Démocratie et le fondateur de la République du Peuple, le promoteur du Grand bond en avant et du développement du socialisme, le leader de la lutte contre le « révolutionnisme » contemporain de Khrouchtchev et de ses « acolytes », leader et chef de la Grande Révolution Culturelle Prolétarienne. Cet ensemble constitue les points de repère d'une vie entièrement consacrée à la révolution.

PARTAGER SUR FACEBOOK !
...