recherche
sous-menu
Vous êtes ici : Accueil  ❭  Guide  ❭  Chine  ❭  Culture et civilisation chinoises  ❭  Art chinois  ❭  Danses chinoise
LIENS COMMERCIAUX

Danse du lion vert Hokkien

© Chine Informations - La Rédaction

(miniature) danse du lion vert danse du lion vert

La danse du lion vert Hokkien est une variante de la traditionnelle danse du lion.

Présentation

La danse du lion est un symbole traditionnel du Nouvel an chinois. Dans toutes les provinces de Chine et à travers le monde entier, toutes les communautés chinoises effectuent cette danse très atypique.

Si en occident, on ne connaît qu'une seule forme de danse du lion, d'ailleurs (souvent à tort amalgamé à la danse du dragon), il faut savoir qu'en réalité, elle n'est pas la même partout. On distingue principalement 2 styles en Chine : la danse du lion du nord et la danse du lion du sud.

L'une des danses du lion les plus répandues et les plus célèbres est sans aucun doute, celle du lion vert de Fujian (Hokkien), dansée dans le sud de la Chine. On situe son apparition sous la dynastie Ming vers 1644.

Comme son nom l'indique, la danse du lion vert est une danse qui se distingue par les particularités singulières de son lion. Le lion vert rappelle symboliquement la grande armée de Mandchourie ainsi que les actes de destruction perpétrés par celle-ci pendant la conquête du sud de la Chine. Symbole de pouvoir et de domination, le lion est donc à l'origine, volontairement dessiné avec des formes agressives et des traits féroces. La couleur verte du faciès renforce ce sentiment d'agressivité. Les yeux sont rouges de colère, la gueule est enflammée et les 4 longs crocs aiguisés sont apparents. Sa principale différence réside aussi sur l'utilisation de lames d'aciers.

En tant qu'art et spectacle, la danse du lion s'accompagne alors d'un rythme musical entrainant grâce à un tambour, un gong et des cymbales. Cette danse du lion vert a inspiré de nombreux styles de danse contemporaine, y compris le style Hokkien. Ce style est un mélange d'arts martiaux traditionnels, de danse du dragon et du Lion, de combats ainsi que d'acrobaties en tout genre. Danse très codifiée et exigeant d'excellentes conditions physiques, la danse du lion nécessite plusieurs années d'entraînement et d'apprentissage.

La danse du lion vert comme toutes les danses du lion exige 2 danseurs. La tête massive et volumineuse du Lion nécessite une force physique impressionnante. En effet, comme la danse du lion est exécutée à un rythme très soutenu, le danseur doit pouvoir soulever la tête pendant un long moment.

Durant le Nouvel an chinois, l'exécution de cette danse est un rituel presque religieux, qui est censé faire fuir les démons et apporté la chance.

Histoire

Ce rituel immuable est considéré comme une véritable forme d'art ancestral pratiqué tout d'abord par des stagiaires de l'armée mandchoue, puis par des experts en arts martiaux sous la dynastie Qing et finalement par des artistes acrobates contemporains.

Historiquement, on relie cette danse du lion vert aux mouvements anti-mandchous de l'époque. Les écrits rapportent énormément de faits sur la chute de la dynastie Ming par les Mandchous ainsi que la résistance des provinces du Sud à cet envahisseur agressif et violent. Beaucoup de partisans de la résistance furent tué, exilé, emprisonné ou exécuté. Sujet encore particulièrement sensible, on ne retrouve guère que peu de traces écrites de l'utilisation de la danse du lion vert comme instrument politique ou comme symbole d'une quelconque forme de rébellion à cette époque. Toutefois, il est connu que la danse du lion vert fut considérée par de nombreux chinois comme une acte de résistance politique à la dynastie des mandchous.

En 1912, lors d'une représentation donnée à Quanzhou, le lion vert a été déchu de son rôle symbolique fort pour ne devenir qu'un simple outil d'entraînement. Les lames sont alors définitivement abandonnées afin de permettre aux pratiquants d'arts martiaux de l'utiliser pour l'entraînement. Elle fait alors partie intégrante de l'enseignement des écoles de Kung Fu du sud. C'est de là que la danse du lion se dote de figures et de positions de bases du Kung Fu.

La Danse de Lion acquiert alors petit à petit, une autre dimension culturelle et parfois aussi religieuse, au début de l'ère moderne et notamment sous la République Populaire de Chine. La danse du lion vert devint rapidement un divertissement populaire en Chine.

NOUVEL AN CHINOIS »
PARTAGER SUR FACEBOOK !
...