recherche
sous-menu
Vous êtes ici : Accueil  ❭  Guide  ❭  Chine  ❭  Géographie et tourisme en Chine  ❭  Conseils et infos aux voyageurs
LIENS COMMERCIAUX

Conseils pratiques et financiers au voyageur en Chine

© Chine Informations - La Rédaction

informations

Achats

Marchandage

Compte tenu de tarifs excessifs appliqués aux étrangers, marchander (jiangjia) est indispensable.

On peut discuter les prix sur les marchés, dans les boutiques et les hôtels, mais pas partout.

Dans les grands magasins où les prix sont clairement indiqués, il n'est généralement pas possible de négocier (le personnel a ccorde parfois 10 % sur demande).

Fixez-vous comme objectif de payer le prix chinois, si vous y parvenez, bravo.

Attendez d'être à Hong Kong ou Macao pour acheter des appareils électroniques, car les taxes d'importation y sont moins élevées que dans le reste du pays.

Antiquités

C'est sur les marchés que vous ferez les meilleures affaires.

Seules les antiquités déclarées propres à la vente aux étrangers peuvent quitter le pays.

Lorsque vous achetez un objet de plus de cent ans d'âge, il porte un sceau officiel en cire rouge, ce qui ne garantit pas pour autant que l'objet soit ancien.

On vous remettra un reçu de vente que vous présenterez à la douane lors de votre sortie du pays, faute de quoi l'objet vous sera confisqué.

Timbres et pièces de monnaie

La Chine imprime un éventail de timbres, généralement en vente dans les guichets postaux des hôtels. Aux cotés des nombreux bureaux de poste, vous verrez des philatélistes amateurs armés d'albums difficiles dans le marchandage.

Les timbres émis pendant la révolution culturelle sont rares et donc à des prix très élèves.

Consultez le site www.cpi.com.cn/cpi-e, voué à la philatélie chinoise.

Les monnaies anciennes se vendent sur des grands sites touristiques, mais beaucoup de pièces sont des imitations.

Peintures et rouleaux

Pour les aquarelles, huiles, gravures et calligraphies, c'est à Guilin, Suzhou, Beijing et Shanghai que vous devrez vous rendre.

Vous trouverez partout des imitations de peintures à l'huile de Chen Yifei, un artiste originaire de Ningbo, ainsi que d'autres artistes contemporains.

Quelques conseils : conservez bien les reçus de vos achats, ainsi que les sacs de la boutique, au cas où vous devriez rapporter l'un des articles en question.
Dans ce cas tachez de retourner dans la même boutique et soyez intraitable, car la persévérance paie. il est plus facile d'obtenir un échange qu'un remboursement.

Argent

Faux billets

Les faux billets représentent un véritable problème en Chine.

Très peu de chinois accepteront un billet de 50 ou 100 yuan sans le vérifier. Les coupures usagées ou abimées s'avèrent parfois difficiles a écouler.

En cas de fausse monnaie, vous pouvez échanger vos coupures a la Bank of China, où les faux billets vous seront confisqués.

Les chinois recourent a diverses méthodes pour s'assurer de l'authenticité des billets : ils vérifient le filigrane, les contours des dessins (plus marques sur les faux billets) et les couleurs (plus vives sur les contrefaçons).

La texture des faux est souvent plus lisse. Examinez soigneusement les grosses coupures obtenues chez les vendeurs de rue.

Monnaie nationale

La monnaie nationale chinoise est le Renminbi (RMB) ou "argent du peuple".

L'unité de base du RMB est le yuan, divisé en 10 jiao, lui-même subdivisé en 10 fen.

Dans le langage parlé, le yuan est souvent appelé le Kuai et le jiao, mao.

La valeur du Fen est si faible qu'il n'est plus que rarement utilisé.

La Bank of China émet des billets de 1, 2, 5, 10, 20, 50, 100 yuan et des pièces de 1 yuan, de 1 et 5 jiao et de 5 fen.

Il existe toujours des billets correspondant aux pièces.

La monnaie hongkongaise est le Dollar Hongkongais (HKD) et celle de Macao, le Pataca qui valent toutes deux environ 7 % de plus que le Renminbi.

Change

1 euro coûte en moyenne 10 yuan.

Vous pouvez changer des devises étrangères et des chèques de voyage à la frontiere chinoise, dans les aéroports internationaux, les agences principales de la Bank of China.

Conservez quelques bordereaux de change pour convertir les RMB qui vous restent avant le retour.

Pourboire

La pratique du pourboire est quasi inexistante en Chine (y compris à Hong Kong et Macao), les serveurs les refusant.

Désormais, nombres de restaurants des catégories moyennes et supérieures incluent le service dans leur prix.

De même les chauffeurs de taxi n'attendent pas de pourboire.

Billet d'entrée sur les sites

Dans certains sites, comme les temples et les palais, une fois le billet d'entrée payé (menpiao), les visiteurs doivent s'acquitter d'un supplément pour accéder aux salles ou aux attractions les plus réputées.

Pour l'éviter, vous pouvez acheter a l'entrée un billet forfaitaire (taopiao), plus cher, qui donne accès au site entier.

Désagréments et dangers

Déclaration de perte

En cas de vol, allez immédiatement déposer plainte au service des affaires étrangères du Bureau de la Sécurité Publique (BSP) le plus proche.

Vous devrez remplir une déclaration de perte avant le début de l'enquête.

Si vous avez souscrit une assurance voyage précaution hautement recommandée), cette déclaration de perte vous sera indispensable pour obtenir le remboursement des effets volés.

Sachez toutefois que de nombreux voyageurs ont eu affaire à des fonctionnaires réticents à leur fournir ce document. Préparez vous à perdre plusieurs heures, voire plusieurs jours, pour obtenir gain de cause.

Laowai

Vous entendrez fréquemment les chinois crier ou chuchoter "laowai" sur votre passage, souvent suivi d'un insoutenable "Hello" et d'éclats de rires.

Le terme laowai (étranger) sert à signaler la présence d'un non chinois et est couramment utilisé dans la conversation. La répétition de ce mot a longueur de journée peut paraître lassante, mais il ne s'agit la plupart du temps que d'une exclamation de surprise et de curiosité.

En dépit de la quantité de films étrangers diffusés a la télévision et au cinema, et malgré l'augmentation du nombre de touristes occidentaux, les chinois se montrent toujours étonné de l'apparition soudaine d'un étranger.

Les laowai "fusent " d'avantage dans les petites villes, où ils sont aussi plus sonores.
Les termes waiguoren ("étranger") et waibin ("hôte étranger") sont plus neutres.

Douanes

Les douaniers chinois accordent généralement peu d'attention aux touristes ; le circuit vert si vous n'avez rien à déclarer et le circuit rouge sont clairement signalés.

Vous êtes autorisés à importer librement 400 cigarettes (ou l'équivalent) , 2 bouteilles de vin ou d'alcool et 50g d'or ou d'argent.

L'importation de charcuterie et de fruits frais est interdite.

Légalement, vous ne pouvez pas amener ou emporter plus de 6000 yuan en monnaie chinoise.
Aucune restriction n'est appliquée aux devises mais si vous apportez plus de 5000 $US (ou l'équivalent dans une autre devise), vous devez le déclarer.

Les objets considérés comme des antiquités doivent être munis d'un certificat et d'un cachet rouge pour le passage à la douane.
Pour les obtenir, vous devez faire contrôler les objets par le service du patrimoine (Wenwu Jianding) de manière générale, tout objet fabriqué avant 1949 est considèré comme une antiquité et nécessite un certificat et tout ce qui date d'avant 1795 ne peut sortir légalement du pays.

,
Pour Chine Informations
PARTAGER SUR FACEBOOK !
...