recherche
sous-menu
Vous êtes ici : Accueil  ❭  Actualité  ❭  Education
LIENS COMMERCIAUX

Le caractère chinois le plus compliqué devenu punition

© Chine Informations - La Rédaction, le 29/10/2015 02:01, modifié le 25/11/2015 12:43

(miniature) Biang Biang

Le caractère « Biang » est reconnu comme étant le caractère chinois le plus compliqué de par son nombre de traits (cinquante-huit) et sa composition extrêmement compliquée. Il est désormais utilisé comme punition dans certains collèges de Chine, comme à Chengdu dans la province du Sichuan.

Selon un journal local, les élèves en retard en classe doivent l'écrire 1 000 fois en guise de punition, ce qui ne fait pas moins de 58 000 traits à tracer. Et en prenant compte qu'il faut une dizaine de minutes à un Chinois pour écrire 50 fois le caractère « Biang, » la punition demande à l'élève sanctionné près de trois heures et demie ininterrompues de son temps.

Wang Sijun 王斯俊, le professeur à l'origine de cette punition croit que c'est un moyen radical de promouvoir la culture chinoise auprès des étudiants.

Le caractère « Biang » est né dans la province du Shaanxi – au nord de la Chine- et fait référence à un plat de nouilles local appelé « Biang Biang. » Ce premier est tellement rare et compliqué qu'il n'a jamais été intégré dans les systèmes informatisés et si bien qu'il est impossible de l'écrire avec l'aide d'un ordinateur.

Le caractère, dans sa version la plus répandue, est constitué des composantes suivantes : (« parler », 7 traits), (« minuscule », 2 × 3 traits), (« cheval », 10 traits), (« croissance », 2 × 8 traits), (« lune », 4 traits), (« cœur », 4 traits), (« couteau », 2 traits), (« huit », 2 traits), (« toit », 3 traits) et (« marcher », 4 traits).

Il existe des variations de ce caractère dont une est composée de 68 traits.

La Rédaction

Rejoignez-nous sur (+ 120 000 fans).
29/10/2015
...