recherche
sous-menu
Vous êtes ici : Accueil  ❭  Guide  ❭  Chine  ❭  Fables et légendes chinoises
LIENS COMMERCIAUX

Wu Song

© Chine Informations - La Rédaction

Wu Song

C'est dans le roman intitulé « Au bord de l'eau », ainsi que sa suite « Jin Ping Mei », que l'on peut découvrir le personnage de Wu Song 武松. Dans ces deux ouvrages, il est fait mention de Wu Song, un Chinois qui réside au sein de la préfecture de Qinghe. Il possède un physique très avantageux, avec ses yeux qui scintillent telles des étoiles, des sourcils très marqués, un corps musclé ainsi qu'un buste large. Avec tous ses atouts physiques, il peut être alors considéré comme un bel homme qui fait aussi forte impression avec sa taille de 2,40 mètres. Dans l'histoire, Wu Song pensait avoir tué une personne qu'il avait frappée violemment, alors qu'il était en état de rage folle. Ne voulant pas se faire arrêter face à ce crime, il court alors se réfugier au domicile de Chai Jin, et c'est dans la maison de ce dernier qu'il fait la connaissance de Song Jiang, qui deviendra par la suite un ami très proche et fidèle.

De retour chez lui, Wu Song emprunte le sentier qui passe par le col de Jingyang, où il s'arrête quelque temps dans une auberge. Le serveur qui s'occupe de lui l'informe qu'il y a un tigre très féroce dans les environs et lui conseille de passer la nuit dans l'établissement. Faisant fi de ce que lui dit le serveur, et étant aussi dans un état d'ébriété avancé, Wu Song décide tout de même de reprendre la route. Il rencontre en chemin le félin en question, qui terrifiait la population locale, et ne voulant pas montrer au serveur qu'il avait raison, il décide de l'affronter. Il tue alors l'animal à mains nues et grâce à cet exploit, il devient rapidement célèbre dans la région. On lui propose alors d'occuper le poste de chef de police de la préfecture de Yanggu, où il retrouve Wu Dalang, son frère aîné, qui s'était occupé de lui après la mort de leurs parents. Ce dernier était considéré comme ayant un physique assez ingrat, notamment avec sa petite taille. Ils se rendent alors au domicile de Wu Dalang, qui lui présente son épouse, Pan Jinlian. Les deux époux forment un couple détonant, car si Wu Dalang ne possède pas un physique très avantageux, sa femme, par contre, est très belle. Durant le passage de Wu Song chez eux, sa belle-sœur se met à déployer ses charmes pour l'attirer dans ses filets, mais toutes ses manœuvres de séduction échouent. Wu Song profite d'une mission le chargeant de transporter de l'or à Kaifeng pour partir loin de cette femme aguicheuse et sans aucune moralité. Il ne retourne à Yanggu que deux mois après et apprend avec consternation que son frère est mort. Ce dernier a succombé à un empoisonnement commis par Pan Jinlian, avec la complicité de son amant Ximen Qing, un homme riche et très influent. Pour démontrer leur culpabilité, Wu Song présente comme preuve un os de son frère, appuyé par le témoignage d'un voisin. Toutefois, ses accusations sont rejetées par le juge chargé de l'affaire qui estime que ces preuves ne sont pas suffisantes pour monter un dossier d'accusation. En réalité, ce haut dignitaire a été soudoyé par Ximen Qing, pour qu'il soit lavé de tout soupçon. N'acceptant pas cette décision injuste, Wu Song décide de se venger en tuant les deux amants et se rend ensuite aux autorités, accompagné de Granny Wang, un témoin clé de l'affaire. Il obtient la sympathie des habitants qui plaident pour sa clémence auprès du magistrat qui est désigné pour traiter son cas. Au lieu de prononcer son exécution, celui-ci décide alors de le faire exiler dans un camp de prisonniers de Mengzhou. Sur le chemin menant à la prison, en passant par Shizipo, Wu Song se lie d'amitié avec Zhang Sing et Sun Erniang. Durant son incarcération, il devient aussi un ami proche de Shi En, fils du gardien en chef, qui l'aide à avoir plus de confort. Shi En possédait un restaurant qui lui a été volé par un filou dénommé Jiang Zhong. Etant reconnaissant pour le traitement de faveur ainsi que la gentillesse que lui témoignait Shi En durant son séjour derrière les barreaux, Wu Song décide alors de l'aider à récupérer son bien. Ayant compris que plus il était ivre, plus il était performant dans les combats, il boit une grande quantité d'alcool avant de provoquer Jiang Zhong. Il force ce dernier à s'excuser, à rendre l'établissement à son propriétaire légitime, et le somme ensuite de quitter définitivement la ville. Mais Jiang Zhong ne l'entend pas de cette oreille et s'associe avec l'inspecteur Zhang et le gouverneur Zhang pour faire accuser Wu Song de vol. Ce dernier est arrêté et est de nouveau envoyé à l'exil au sein d'une autre prison. Jiang Zhong avait soudoyé les gardes chargés du transfert de Wu Song pour l'assassiner. Ayant compris la situation, Wu Song parvient à s'enfuir et décide de retourner à Mengzhou pour assassiner Jiang Zhong ainsi que la famille du gouverneur. Une fois sa vengeance effectuée, il s'enfuit et repasse par Shizipo, où ses amis Zhang Sing et Sun Erniang l'aident à se déguiser en moine, et c'est suite à cet évènement que Wu Song prend le surnom Le Pèlerin. Il se dirige ensuite vers la Montagne des Deux Dragons où l'attend Lu Zhishen, et devient ensuite un membre de la troupe des héros de Liangshan, après la bataille de Qingzhou. Il fera partie par la suite un des dirigeants influents de la mouvance ainsi que des 36 Astres célestes. Il contribue énormément aux batailles menées par les Héros de Liangshan face aux troupes impériales. C'est durant un de ces affrontements que Wu Song est blessé au bras par Bao Daoyi, mais il parvient tout de même à sauver sa vie, avec l'aide de Lu Zishen. Malgré les multiples offres de promotion pour occuper des postes officiels, Wu Song décline toutes les offres qui lui sont faites. Il décide ensuite de se retirer à la pagode bouddhiste de Liuhe et c'est au sein de ces lieux qu'il meurt en paix à 80 ans.

PARTAGER SUR FACEBOOK !
...