recherche
sous-menu
Vous êtes ici : Accueil  ❭  Guide  ❭  Chine  ❭  Culture et civilisation chinoises  ❭  Art chinois  ❭  Musique chinoise
LIENS COMMERCIAUX

Sizhu yue : Fujian nanyin

© Chine Informations - La Rédaction
   

La musique des instruments à cordes pincées et frottées, et à vent (sizhu yue), est centrée sur un ou deux instruments principaux pour exécuter un ensemble instrumental national. Elle est caractérisée par un style d'exécution fin, doux et rythmé.

Les airs du Sud (Fujian nanyin) sont répandus dans le sud du Fujian, à Taiwan et dans certains lieux de l'archipel Malais où habitent des Chinois d'outre-mer. Les airs du Sud relèvent de la plus ancienne musique de Chine et constituent aussi l'un des plus anciens genres musicaux du monde.

Les airs du Sud sont divisés en trois catégories : zhi, pu et qu.

Le Zhi désigne une série de multiples airs de musique instrumentale. Chaque série comporte des péripéties exprimées par des couplets, et chaque couplet est un air indépendant. Bien qu'il ait la parole, le zhi est rarement chanté, mais généralement exécuté par des instruments.

Le pu signifie la série d'airs titrés de musique instrumentale. Chaque série a la partition et des signes de l'interprétation, mais n'a pas de parole. Le contenu de chaque série porte généralement sur la description du paysage des quatre saisons, les fleurs, les oiseaux, les insectes ou les chevaux en galop.

Le qu est un air chanté ou une série d'airs chantés. De facture simple, ces airs ont une parole et une musique agréables. Ils sont nombreux et largement répandus.

Les airs du Sud sont joués de deux manières : shangsiguan et xiasiguan. Le shangsiguan (quatre tubes supérieurs), de sonorité relativement gracieuse, convient à s'exécuter en chambre, tandis que le xiasiguan (quatre tubes inférieures), de sonorité allègre, convient à se jouer en plein air ou dans une manifestation folklorique.

PARTAGER SUR FACEBOOK !
...