recherche
sous-menu
Vous êtes ici : Accueil  ❭  Actualité  ❭  Société chinoise
LIENS COMMERCIAUX

Pourquoi des millions d'hommes Chinois restent célibataires

© Chine Informations, le 28/02/2017 07:13

(miniature) Pourquoi des millions d'hommes Chinois restent célibataires Pourquoi des millions d'hommes Chinois restent célibataires

Dans un reportage récent, BBC nous explique pourquoi il y a aujourd'hui un nombre important d'hommes chinois qui restent seuls.

En Chine, il existe un terme désignant les hommes célibataires de plus de 30 ans ; ils sont appelés « Sheng Nan », soit « les restes d'homme ».

Le pays possède beaucoup plus d'hommes que de femmes, une résultante de la politique de l'enfant unique du pays, qui a perduré jusqu'en 2015. Le déséquilibre entre les sexes fait qu'il est difficile pour beaucoup d'hommes de trouver un partenaire. D'ici 2020, on estime qu'il y aura 30 millions d'hommes de plus que les femmes à la recherche d'un partenaire.

Trouver une femme en Chine peut s'avérer être une véritable quête conduisant certains hommes à faire de grands efforts. Ils peuvent dépenser des sommes énormes d'argent pour un résultat parfois infructueux, afin de gagner le cœur d'une célibataire. C'est le cas d'un triste programmeur informatique de Canton qui avait acheté 99 iPhones dans le cadre d'une proposition de mariage ; malheureusement, cette dernière lui a été refusée et l'homme avait dû remballer ses smartphones et subir une humiliation considérable après que les photos de l'évènement ont fait le tour des médias sociaux.

Une autre observation qui peut être faite, c'est qu'autrefois, il n'était pas rare pour les parents d'arranger pour leur fils des rendez-vous ou même des mariages avec la gent féminine. Aujourd'hui, c'est l'amour qui prime et les jeunes gens utilisent bien plus volontiers des applications comme WeChat pour faire des rencontres, avec cependant de nombreux ratés.

Du côté des jeunes filles, certaines, plutôt que de se mettre en couple, profitent du nombre croissant de célibataires pour louer leurs services, qu'ils soient sexuels ou plus simplement pour accompagner les jeunes hommes à des rendez-vous familiaux. Embaucher une fausse petite amie peut couter jusqu'à 10 000 yuans (~ 1 400 euros) par jour.

Le problème des hommes célibataires est particulièrement marqué dans les zones rurales les plus pauvres, alors que traditionnellement, le mari doit être financièrement en mesure d'assurer un train de vie décent avant d'obtenir sa femme ; cela inclut la possession minimale d'un appartement avant même de demander la main de l'être aimée aux potentiels futurs beaux-parents.

Les moyens financiers nécessaires pour être « mariable » en Chine poussent un grand nombre de célibataires à attendre la trentaine avant de s'unir. De leur côté les femmes ne trouvent pas de jeunes hommes assez stables financièrement ; c'est pourquoi il n'est pas rare d'observer des écarts d'âge allant de 10 à 20 ans chez les couples chinois.

« Il est difficile pour les femmes de trouver des hommes convenables après avoir atteint 32 ans. Beaucoup d'hommes chinois mariables veulent épouser des filles plus jeunes et jolies », explique Hong Yang, une jeune femme qui a réussi à se marier à la trentaine. L'inverse peut également être vrai ; de nombreuses femmes bien instruites et financièrement indépendantes restent célibataires.

La Rédaction

Rejoignez-nous sur (+ 120 000 fans).
28/02/2017
...