recherche
sous-menu
Vous êtes ici : Accueil  ❭  Actualité  ❭  Faits divers
LIENS COMMERCIAUX

Pourquoi n'y a-t-il qu'un fuseau horaire en Chine ?

© Chine Informations, le 04/03/2016 02:20, modifié le 08/07/2016 14:48

(miniature) Pourquoi n'y a-t-il qu'un fuseau horaire en Chine ? Pourquoi n'y a-t-il qu'un fuseau horaire en Chine ?

Appeler ou voyager à l'intérieur de la Chine sans avoir à se soucier du décalage horaire offre un avantage non négligeable. Avec l'Inde, la Chine est la seule zone du globe à n'avoir qu'un seul fuseau horaire officiel qui correspond à UTC+8.

Logiquement pourtant, la Chine - d'une superficie de 9 597 000 km² - est si vaste qu'elle devrait utiliser 5 fuseaux horaires à l'instar des USA qui sont subdivisés en 4 grandes zones géographiques qui permettent d'obtenir 4 heures de décalage entre Washington et Los Angeles.

De ce fait, la cérémonie de levée du drapeau sur la place Tiananmen (Pékin) à 6h24 environ se déroule alors que le comté de Fuyuan, situé à environ 1 600 km vers le sud-ouest, baigne dans la clarté du jour depuis plus d'une heure et tandis que sur la partie septentrionale, la ville de Kashgar dans le Xinjiang, est encore dans la pénombre.

En Chine, le seul fuseau horaire valable est celui de Pékin depuis que la ville de 11,5 millions d'habitants est établie comme la capitale du pays. Le BST (Beijing Standard Time) - ou « Heure Normale de Pékin » en français -, est publié et calculé par un centre national (le « National Time Service Center ») qui se situe à Lintong dans le Shaanxi.

La raison de cette singularité chinoise est surtout historique. Elle remonte à 1949 lorsque Mao Zedong proclame que Pékin (Beijing = « capitale du nord ») sera la nouvelle capitale du pays au détriment de Nankin (Nanjing = « capitale du sud »).

La raison historique

Après des siècles de conflits régionaux et de guerres civiles sanglantes, le gouvernement et le peuple chinois aspirent à des années de paix et de prospérité. À cette époque, la Chine comptait encore 5 fuseaux horaires officiels datant de 1912, soit un an après l'effondrement de la dynastie Qing : Zhongyuan, Longshu, Tibet, Kunlun et Changbai.

Dans l'esprit de Mao Zedong et du Parti Communiste qui prit le pouvoir en 1949, imposer un fuseau horaire unique aiderait à l'unification nationale. Cette décision vitale pour rétablir le pays et stabiliser le pouvoir politique en place fut donc adoptée.

Les conséquences directes du fuseau horaire standard de Pékin

Avec la centralisation, l'unification était un des piliers du programme communiste. En effet, la mise en place d'un fuseau horaire unique permettait d'harmoniser les horaires de travail sur le plan national ; un détail essentiel et important pour déterminer les périodes d'activité des unités de travail communales. La décision fut donc étendue à toutes les administrations des provinces. Ce système présente peu d'inconvénients aux yeux des Chinois même s'il nécessite parfois de petits ajustements.

Ce dispositif peut être déroutant pour les touristes et voyageurs habitués à régler leur montre en fonction du changement de fuseaux horaires. Heureusement, les principales grandes villes comme Taïwan, Hong Kong et Macao se situent toutes dans le fuseau horaire de Pékin. On distingue toutefois un léger décalage avec l'utilisation du HKT (Hong Kong Times) et du MST (Macau Standard Time).

Cette particularité chinoise oblige souvent les entreprises à s'adapter au système 24/7. Le travail de nuit s'impose de lui-même et cela facilite énormément les affaires commerciales ainsi que les échanges avec la Chine. Les hommes d'affaires et les entreprises étrangères peuvent organiser aisément des appels internationaux partout en Chine sans avoir à se soucier de l'heure qu'il y est.

Les fuseaux horaires non officiels

Bien que l'heure standard de Pékin soit l'heure officielle du pays, dans les faits, la réalité est bien différente. Il existe des régions qui font exception. Les Ouïgours par exemple, préfèrent utiliser leur propre fuseau horaire non officiel qui retarde de 2 heures par rapport à celui de Pékin. À l'extrême ouest du Xinjiang, près de la frontière chinoise avec le Pakistan, l'heure de Pékin ne figure même pas sur les pendules étant donné un décalage de presque 6 heures. En outre, les communautés rurales et les agriculteurs ainsi que d'autres personnes travaillant au rythme du lever et du coucher du soleil adoptent souvent leurs propres horaires.

L'usage et la pratique de ces horaires non officiels sont largement tolérés par commodité surtout là où les habitants seraient obligés de se lever peu après minuit pour aller au travail s'ils devaient suivre l'heure standard de Pékin.

La Rédaction

Rejoignez-nous sur (+ 120 000 fans).
04/03/2016
...