recherche
sous-menu
Bonjour. Nous aurions pu choisir de bloquer l'affichage de cette page
car vous utilisez un bloqueur de pub, cependant nous ne faisons pas. Les publicités sont notre seul moyen de faire vivre ce site (serveur, rédaction, design,...) ; sans elles, ce site n'existerait pas... Merci de mettre chine.in en liste blanche ou au moins de partager cette page à vos amis.
Vous êtes ici : Accueil  ❭  Guide  ❭  Chine  ❭  Histoire et politique de Chine
LIENS COMMERCIAUX

Politique de l'enfant unique

© Chine Informations - La Rédaction

logo

La planification familiale autrement appelée politique de contrôle des naissances (计划生育), avait été lancée à la fin des années 70 pour finalement prendre fin en 2015.

Histoire

Au début des années 50, après la fondation de la République Populaire de Chine (en 1949), Mao Zedong a encouragé les femmes pour qu'elles aient beaucoup d'enfants et ainsi augmenter la force de travail du pays ; les femmes qui avaient plus de dix enfants étaient surnommées "Mamans d'honneur" (光荣妈妈). Cependant, à cause de ce système, la population chinoise a explosé de 350 millions en 20 ans (passant de 550 millions en 1950 à 890 millions en 1973). C'est à ce moment-là que l'Etat décida d'intervenir sérieusement.

La politique de l'enfant unique (独生子女政策) a été mise en place en 1979 dans le pays.

A l'époque, la société encourageait des jeunes couples à se marier tard et à avoir un enfant tard.

La politique a effectivement contrôlé l'augmentation des naissances mais a également été la source de nombreux problèmes :

  • structure familiale déséquilibrée : 4 grands-parents, 2 parents et 1 enfant
  • problèmes psychologiques de la "génération enfant unique"
  • déséquilibre du sex-ratio : on comptait 118 garçons pour 100 filles en 2014. A la campagne, alors qu'on préférait avoir un garçon pour aider dans les champs, les avortements de filles étaient devenus nombreux. Il fut donc interdit de faire des examens pour déterminer le sexe du bébé.

Spécifications et évolution

La politique de l'enfant unique ne visait que les familles de l'ethnie Han qui représentent plus de 90% de la population chinoise aux côtés des 55 minorités ethniques.

Un couple mixte ou de deux ethnies chinoises différentes n'était pas soumis à cette politique.

Un couple dont les deux individus étaient Han mais venaient d'une famille dont ils sont enfants uniques, pouvait avoir un second enfant sans avoir à payer une amende telle que la loi l'avait prévue.

En novembre 2013, l'Assemblée Populaire Nationale a mis en place une résolution visant à permettre aux couples dont l'un des deux conjoints est enfant unique d'avoir deux enfants.

Le 29 octobre 2015, la décision de mettre fin à cette politique a été prise lors du 5e plénum du comité central du Parti Communiste chinois. Les parents peuvent désormais avoir un deuxième enfant, ce qui est un changement considérable dans la politique du contrôle des naissances en Chine.

...
ARCHIVES ÉVÉNEMENTS
- Expo Shanghai 2010 - JO Pékin 2008 - JO Pékin 2022