recherche
sous-menu
Vous êtes ici : Accueil  ❭  Actualité  ❭  Economie et commerce
LIENS COMMERCIAUX

Scandale / Shanghai : une boulangerie fermée pour utilisation de farine périmée

© Chine Informations, le 25/03/2017 10:12, modifié le 25/03/2017 10:13

(miniature) Boulangerie Farine Boulangerie Farine

Une célèbre boulangerie française à Shanghai vient de fermer les portes de toutes ses boutiques après un scandale impliquant l'utilisation de farine périmée, rapporte Shanghaiist.com.

La boulangerie qui se nomme justement « Farine » a été fermée par les autorités chinoises suite aux allégations troublantes d'un ancien employé qui avait déclaré sur Weibo que cette première utilisait régulièrement de la farine périmée et même moisie pour faire son pain.

Lundi dernier, l'ex-employé de Farine – qui travaillait sur la rue Wukang, affirmait également sur le réseau social que des rats avaient établi leur demeure dans la boutique.

(miniature) Scandale / Shanghai : une boulangerie fermée pour utilisation de farine périmée Scandale / Shanghai : une boulangerie fermée pour utilisation de farine périmée

Une enquête de l'Administration des denrées alimentaires et des médicaments de Shanghai a rapidement suivi le rapport en ligne qui lui-même a abouti à la fermeture des quatre sites de Farine à Shanghai. Les autorités, qui se sont également rendues au quartier général de l'enseigne dans le district de Minhang, ont saisi sur place pas moins de 578 sacs de farine importée périmée, selon le Shanghai Daily.

Les marchandises ont été détruites et des échantillons prélevés dans le cadre de l'enquête en cours. Huit cadres supérieurs ont également été emmenés pour interrogation, d'après un rapport de Xinmin Evening News.

Vendredi soir, la boulangerie a publié un communiqué sur son compte WeChat ainsi que sur Facebook pour s'excuser auprès de sa clientèle.

« Nous expédions notre farine de France et stockons dans notre entrepôt à Shanghai. En raison du retard de l'ouverture de la cuisine centrale sur Minhang, la date d'expiration du stock de farine actuelle a été dépassée de quelques mois. Nous avons utilisé une petite partie de ce stock […] C'est clairement une erreur même si les tests du laboratoire du fournisseur peuvent prouver la sécurité absolue de l'utilisation de cette farine. Nous nous excusons sincèrement pour cela et décidons de changer notre processus de contrôle interne pour être en pleine conformité de la règlementation chinoise », peut-on lire dans le communiqué.

Il faut désormais attendre les résultats de l'enquête et les éventuels procès pour savoir ce qui arrivera à Franck Pécol, le fondateur de Farine, ainsi qu'à ses diverses enseignes en Chine.

La Rédaction

Rejoignez-nous sur (+ 120 000 fans).
25/03/2017
...