recherche
sous-menu
Vous êtes ici : Accueil  ❭  Actualité  ❭  Dépêches Chine  ❭  Politique
LIENS COMMERCIAUX

La RPDC fustige l'administration américaine pour ses remarques à l'encontre de Pyongyang

© Chine Nouvelle (Xinhua) - Liu Saijun, le 20/03/2017 18:13

La République populaire démocratique de Corée (RPDC) a fustigé lundi l'administration américaine pour ses pressions croissantes sur Pyongyang à travers les remarques menaçantes faites par le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson lors de son voyage en Asie.

Vendredi, M. Tillerson a déclaré lors d'une conférence de presse tenue conjointement avec son homologue sud-coréen Yun Byung-se à Séoul que toutes les options étaient sur la table pour résoudre le problème nucléaire dans la péninsule coréenne, dont les mesures diplomatiaues, sécuritaires et économiques.

M. Tillerson a affirmé qu'une soi-disant "patience stratégique" vis-à-vis de Pyongyang touchait à sa fin, faisant allusion à la politique étrangère des Etats-Unis appliquée ces dix dernières années durant lesquelles Washington s'est abstenu d'avoir des négociations avec la RPDC avant qu'elle ne fournisse d'efforts sincères en matière de dénucléarisation.

Le chef de la diplomatie américaine a également évoqué la nécessité d'imposer des sanctions plus sévères par le Conseil de sécurité des Nations Unies contre le programme nucléaire et d'autres armes de destruction massive de Pyongyang.

"La RPDC a la volonté et la capacité à répondre pleinement à toute guerre que les Etats-Unis voudraient déclencher", a affirmé de son côté un porte-parole anonyme du ministère des Affaires étrangères de la RPDC en réponse aux remarques de M. Tillerson, dans un communiqué publié par l'agence de presse offficielle KCNA.

Il a considéré les armes nucléaires de la RPDC comme étant "la précieuse épée de la justice" et "la dissuasion de la guerre la plus fiable pour défendre la patrie socialiste et la vie de son peuple".

Pour rappel, M. Tillerson a effectué la semaine dernière sa première tournée asiatique dans trois pays, qui l'a conduit au Japon, en Corée du Sud et en Chine.

Rejoignez-nous sur (+ 120 000 fans).
20/03/2017
...