recherche
sous-menu
Vous êtes ici : Accueil  ❭  Actualité  ❭  Dépêches  ❭  Economie et commerce
LIENS COMMERCIAUX

La Chine préoccupée par la nouvelle méthodologie anti-dumping de l'UE

© Chine Nouvelle (Xinhua) - Wang Meng, le 07/12/2017 13:13

La Chine s'est déclarée jeudi préoccupée par la nouvelle méthodologie anti-dumping de l'Union européenne, appelant cette dernière à éviter d'abuser des recours commerciaux.

Le Conseil de l'Union européenne a approuvé plus tôt cette semaine un nouveau cadre juridique anti-dumping qui supprime l'ancienne distinction entre "les économies de marché et les économies non marchandes" pour calculer le dumping. En revanche, il exige des preuves d'existence d'une "distorsion significative de marché" entre le prix de vente d'un produit et son coût de production.

La suppression de la soi-disant liste des "économies non marchandes", qui comprenait la Chine, fait partie des efforts de l'UE visant à remplir ses obligations internationales en tant que membre important de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), a indiqué Gao Feng, porte-parole du ministère du Commerce.

Cependant, la notion de "distorsion significative de marché" permet à l'UE de poursuivre la méthode du pays de substitution, a fait remarquer M. Gao, lors d'une conférence de presse.

"Nous sommes préoccupés par l'éventuel abus de cette notion dans les futures pratiques juridiques de l'UE", a-t-il souligné.

Cette mesure manque de soutien dans les règles de l'OMC et affaiblit l'autorité du système juridique anti-dumping de l'OMC, a-t-il ajouté.

La méthode du pays de substitution permet aux membres de l'OMC d'utiliser les coûts de production dans un pays tiers pour calculer la valeur des produits en provenance des pays figurant sur la liste des "économies non marchandes".

Conformément au protocole d'adhésion de la Chine à l'OMC, cette méthode a expiré le 11 décembre 2016.

La Chine espère que l'UE adhérera strictement aux règles de l'OMC, remplira ses obligations avec bonne volonté et intégralement, et évitera d'abuser des recours commerciaux, a indiqué M. Gao.

Le pays réserve ses droits dans le cadre du mécanisme de règlement des conflits de l'OMC et prendra les mesures nécessaires pour protéger ses intérêts légitimes, a-t-il souligné.

ANNONCE
Rejoignez-nous sur (+ 120 000 fans).
07/12/2017
...