recherche
sous-menu
Vous êtes ici : Accueil  ❭  Actualité  ❭  Dépêches Chine  ❭  Economie et commerce
LIENS COMMERCIAUX

La Grèce va bénéficier d'un programme d'investissement chinois, selon un ministre adjoint

© Chine Nouvelle (Xinhua) - Ba Lifenshe, le 18/05/2017 23:27

La Grèce va bénéficier d'une part importante du programme d'investissement chinois dans le cadre de la réalisation de l'Initiative ''la Ceinture et la Route,'' a déclaré jeudi un haut responsable grec.

Le ministre adjoint grec de l'Économie, Stergios Pitsiorlas, a fait ce remarques lors d'une conférence de presse à Athènes, à son retour du Forum ''la Ceinture et la Route'' pour la coopération internationale, qui s'est tenu à Beijing, les 14 et 15 mai.

Les transports, les télécommunications et l'énergie sont les trois domaines principaux dans lesquels les deux pays vont coopérer, selon le plan d'action triennal qu'ont signé les gouvernements grec et chinois pendant le Forum. La délégation grecque était conduite par le Premier ministre, Alexis Tsipras.

La Chine a montré que la Grèce pourrait jouer un rôle important dans son plan axé sur un renforcement de la coopération économique avec les pays se trouvant sur les itinéraires de la Ceinture et de la Route, a dit M. Pitsiorlas.

Après l'opération de COSCO SHIPPING dans le port du Pirée et la participation de la State Grid Corporation of China, en tant qu'investisseur stratégique, dans l'opérateur du réseau électrique grec ADMIE, M. Pitsiorlas a souligné que la Grèce est clairement intéressée par la possibilité que davantage d'entreprises chinoises investissent en Grèce.

"Pendant notre visite à Beijing, nous avons rencontré des entreprises dans les secteurs de l'énergie, des infrastructures, des réseaux et du bâtiment, mais aussi du tourisme et de la finance,'' a-t-il dit.

Pendant la visite de M. Tsipras à Beijing, deux accords majeurs ont été signés. Le premier concerne la coopération entre le groupe de développement d'infrastructures grec Copelouzos et le Groupe Shenhua. L'investissement total, 3,38 milliards de dollars américains, sera utilisé dans le secteur de l'énergie. Le second accord, conclu par FORTHNet et ZTE en vue de la création d'un réseau de fibre optique, représente un montant total de 556 millions de dollars.

Pour M. Pitsiorlas, l'occasion est doublement intéressante pour le pays car les accords renforcent son rôle : les entreprises grecques peuvent participer au programme d'investissement.

Par ailleurs, en tant que pays clé de l'Union européenne, la Grèce peut prendre l'initiative de rechercher des convergences entre les objectifs de la stratégie de développement de l'Europe et ceux de l'initiative ''la Ceinture et la Route.''

En ce qui concerne les obstacles que constitue l'environnement législatif ou politique de l'Union européenne, M. Pitsiorlas a dit que d'autres pays d'Europe ont également manifesté leur intérêt et leur volonté de construire des partenariats avec la Chine.

Rejoignez-nous sur (+ 120 000 fans).
18/05/2017
...