recherche
sous-menu
Vous êtes ici : Accueil  ❭  Actualité  ❭  Dépêches  ❭  Economie et commerce  ❭  Tourisme
LIENS COMMERCIAUX

La coopération régionale à l'ordre du jour du voyage du PM chinois aux Philippines

© Chine Nouvelle (Xinhua) - Liang Yunfang, le 13/11/2017 03:58

La coopération en Asie de l'Est et le partenariat économique régional seront des sujets prioritaires lors du voyage du Premier ministre chinois, Li Keqiang, aux Philippines.

M. Li a quitté Beijing, dimanche, afin d'effectuer une visite officielle aux Philippines et d'assister à une série de réunions régionales de haut niveau, dont la 20e réunion des dirigeants Chine-ASEAN (10+1), la 20e réunion des dirigeants ASEAN-Chine, Japon et République de Corée (10+3), le 12e Sommet de l'Asie de l'Est et la réunion des dirigeants sur le Partenariat économique régional global (RCEP).

Ces rencontres revêtent une importance particulière pour la coopération en Asie de l'Est, car cette année marque le 50e anniversaire de l'ASEAN et le 20e anniversaire de la structure 10+3.

De plus, l'année prochaine marquera le 15e anniversaire du partenariat stratégique Chine-ASEAN, et une nouvelle page s'ouvrira dans les relations entre la Chine et ce bloc de dix pays.

La Chine espère que les réunions "mettront l'accent sur le dialogue et la coopération et permettront d'élargir le consensus, de poursuivre le développement commun et mutuellement bénéfique et de travailler conjointement pour faire face aux défis afin de promouvoir la coopération sur le développement économique, la culture et la sécurité non traditionnelle", a souligné Chen Xiaodong, ministre assistant chinois des Affaires étrangères.

Selon M. Chen, le Premier ministre chinois présentera les politiques de la Chine sur la coopération en Asie de l'Est et proposera une trentaine de nouvelles initiatives visant à approfondir la coopération sur l'interconnectivité, la sécurité alimentaire, la réduction de la pauvreté, le tourisme et la lutte contre la corruption.

Les relations entre la Chine et l'ASEAN (Brunei, Cambodge, Indonésie, Laos, Malaisie, Myanmar, Philippines, Singapour, Thaïlande et Vietnam) se sont développées ces dernières années, et leurs échanges commerciaux ont atteint plus de 452 milliards de dollars en 2016.

La Chine devrait jouer un rôle positif dans les prochaines négociations du RCEP, qui constitueront la première réunion des dirigeants depuis son lancement en 2012. Le RCEP est un pacte de libre-échange impliquant les 10 membres de l'ASEAN et six autres pays (Chine, Inde, Japon, République de Corée, Australie et Nouvelle-Zélande).

En adoptant comme thème de la réunion cette année "Etablir un partenariat pour le changement, travailler avec le monde", l'ASEAN signale sa volonté de se joindre à ses partenaires et de promouvoir l'intégration économique régionale.

Une fois le pacte établi, les 16 pays participant au RCEP formeront un bloc commercial comptant une population de trois milliards d'habitants et représentant environ 30% du commerce mondial, ouvrant ainsi la voie vers la construction de la zone de libre-échange de l'Asie-Pacifique.

"Depuis toujours, la Chine soutient fermement la mondialisation économique et le libre-échange et participe et contribue aux négociations du RCEP", a affirmé Xu Bu, ambassadeur de Chine auprès de l'ASEAN.

Rejoignez-nous sur (+ 120 000 fans).
13/11/2017
...