recherche
sous-menu
Vous êtes ici : Accueil  ❭  Actualité  ❭  Dépêches  ❭  Politique
LIENS COMMERCIAUX

Chine : un ancien haut responsable exclu du Parti et démis de ses fonctions publiques

© Chine Nouvelle (Xinhua) - Xinhua, le 13/02/2018 22:48

Lu Wei, ancien chef adjoint du Département de l'information du Comité central du Parti communiste chinois (PCC) et ancien chef de l'Administration du cyberespace de Chine, a été exclu du Parti et démis de ses fonctions publiques pour plusieurs infractions dont l'acceptation de pots-de-vin, a annoncé mardi l'organe suprême de lutte contre la corruption.

Avec l'approbation du Comité central du PCC, la Commission centrale de contrôle de la discipline (CCCD) du PCC a lancé une enquête concernant l'affaire de Lu Wei.

L'enquête a permis de découvrir que Lu Wei avait sérieusement violé la discipline et les règlements politiques du Parti. En obéissant en apparence, il a refusé en secret d'appliquer les décisions et les politiques du Parti, a indiqué la CCCD dans un communiqué.

La CCCD a accusé Lu Wei d'avoir trompé le Comité central du PCC, de s'être moqué des règlements, d'avoir agi arbitrairement et d'avoir lancé des critiques sans fondement sur des décisions et des politiques du Comité central du PCC.

Il a entravé les inspections disciplinaires des autorités centrales, abusé de son pouvoir et des ressources publiques à des fins personnelles et tenté d'accroître sans scrupule son influence personnelle.

La CCCD a dénoncé la démoralisation de Lu Wei, indiquant que ce dernier avait calomnié d'autres personnes sous couvert d'anonymat et avait formé des factions et des cliques.

De plus, il a été découvert que Lu Wei fréquentait des lieux luxueux, avait recherché et utilisé des privilèges de manière rétive, et se comportait de façon péremptoire et arbitraire. Ces comportements ont violé le code de frugalité en huit points et l'esprit de la ligne de masse, selon la CCCD.

Lu Wei n'a pas coopéré dans l'enquête de l'organisation et a "troqué sans vergogne le pouvoir contre du sexe", indique le communiqué.

Selon l'enquête de la CCCD, il était sélectif en appliquant la stratégie de gestion du cyberespace du Comité central du PCC et a fait commerce du pouvoir pour obtenir des gains personnels.

Même après le 18e Congrès national du PCC en 2010, il n'a toujours pas fait preuve de retenue et ses méfaits étaient d'une nature grave et ont provoqué un tollé public, indique le communiqué.

Les gains illégaux de Lu Wei seront confisqués et son affaire sera transférée à la justice, ajoute le communiqué.

La CCCD a annoncé l'enquête à l'encontre de Lu Wei pour "graves violations de la discipline" en novembre dernier.

ANNONCE
Rejoignez-nous sur (+ 120 000 fans).
13/02/2018
...