recherche
sous-menu
Vous êtes ici : Accueil  ❭  Actualité  ❭  Actualité Asie  ❭  Philippines
LIENS COMMERCIAUX

PHILIPPINES

Philippines : le président Duterte poursuivra sa guerre contre la drogue, malgré l'examen de la CPI

© Chine Nouvelle (Xinhua), le 13/02/2018 18:48

La guerre contre le trafic de stupéfiants aux Philippines se poursuivra malgré l'examen préliminaire de la campagne anti-drogue par la Cour pénale internationale (CPI).

Dans un discours prononcé lundi soir, le président philippin Rodrigo Duterte a déclaré qu'il n'avait aucune intention de mettre fin à sa campagne de lutte contre le trafic de stupéfiants, car le problème de la drogue aux Philippines est bien trop grave. "La guerre et l'impulsion contre les drogues ne cesseront pas et se poursuivront jusqu'à mon départ", a-t-il déclaré.

Le porte-parole de M. Duterte, Harry Roque, a annoncé la semaine dernière que la CPI s'apprêtait à procéder à un examen préliminaire de la campagne de lutte contre la drogue du président philippin. Selon lui, la mission des Philippines à La Haye a été informée par le bureau du procureur de la CPI que la Cour "ouvrait une enquête préliminaire sur les actes qui auraient été commis en juillet 2016 dans le cadre de la campagne de lutte contre le trafic de stupéfiants".

Il a toutefois rappelé que "l'examen préliminaire n'est pas une enquête formelle", mais une simple procédure de la CPI visant à déterminer si une affaire relève de sa juridiction ou non.

Il a expliqué que "l'examen préliminaire servait seulement à déterminer s'il existe des raisons suffisantes d'ouvrir une enquête préliminaire".

D'après M. Roque, le gouvernement philippin considère cet examen préliminaire comme une "perte de temps et d'argent pour la Cour".

ANNONCE
...