recherche
sous-menu
Bonjour, nous aurions pu choisir de bloquer l'affichage de cette page
car vous utilisez un bloqueur de pub, cependant nous ne le faisons pas. Les publicités sont notre seul moyen de faire vivre ce site (serveur, développement et programmation, rédaction, design,...) ; sans elles, ce site n'existerait pas...
S'il vous est utile, merci de mettre l'URL chine.in en liste blanche et de partager cette page à vos amis.
Vous êtes ici : Accueil  ❭  Guide  ❭  Chine  ❭  Géographie et tourisme en Chine  ❭  Villes chinoises
LIENS COMMERCIAUX

Que visiter à Lhassa

© Chine Informations - La Rédaction

(miniature) Lhassa, Tibet Lhassa, Tibet

En arrivant à Lhassa, la capitale de la province du Tibet, on peut être surpris de voir s'épanouir une si grande ville dans un environnement aussi hostile. La position géographique du Tibet défini les conditions de vie assez rudes des habitants de Lhassa. La plupart des sites à visiter sont situées entre 3000 et 5000 m d'altitude. Les bourgs de Lhassa peuvent être visités en toute saison contrairement à ce que l'on peut penser.

Quand on visite la ville de Lhassa et ses environs, on ne peut s'empêcher de constater que la plupart des monuments touristiques sont des monastères, des forteresses ou encore des palais. Mais à côté, il y a aussi quelques sites exceptionnels. Pour en visiter un grand nombre, il faut juste prévoir un séjour assez long sur le territoire.

Le premier d'entre eux et le plus visité, est sans aucun doute le palais de Potala. Considéré comme l'un des plus beaux monastères bouddhiques tibétains, le palais sert surtout aujourd'hui, de palais d'hiver au Dalai Lama. L'activité spirituelle n'est certes plus ce qu'elle était d'antan mais le palais est quand même très animé. Cette première halte dans la ville est située à 3700 m d'altitude, en plein cœur de la vallée de Lhassa, sur la colline de Marpari.

Il est aussi possible de visiter les trois grandes universités monastiques Gelugpa du Tibet dont le « Monastère de Séra », celui de «Drepung » et celui de «Ganden ». La première est installée au Monastère de Séra, localisé au pied de la colline voisine de Lhassa, à environ 3650 m d'altitude et à 5km du Jokhan à Lhassa. La deuxième université monastique est abritée dans le monastère de Drepung au pied du mont Gephel. Quant au troisième, il est situé à Dagze. Chacun de ces trois monastères bénéficient d'une atmosphère apaisant idéale pour se retirer et pour méditer.

Le Tibet et la ville de Lhassa renferme de véritables trésors puisque la ville a été le témoin même des débuts spirituels du peuple tibétain. En son sein, et plus précisément dans la zone de «Chengguan» à Lhassa, on peut visiter le temple de Jokhang qui est aussi appelé «Tsuklakang» qui est le premier temple bouddhiste du Tibet. C'est dans ce lieu mythique que l'on comprend l'attachement profond des tibétains à leur religion. Le Temple est l'un des plus vénérés du Tibet car il abrite une statue du «Jowo», ou jeune Bouddha qui selon l'histoire a été sculpté de son vivant.

L'autre Temple le plus populaire de Lhassa est le «Temple Ramoché» situé tout près du temple de Jokhang, dans une petite ruelle très animée du faubourg Chengguan. Tout autour du Temple, on pourra profiter du marché et des petits commerces. Un grand nombre de tibétains préfèrent se recueillir et faire leurs offrandes dans ce temple.

Pour mieux comprendre les périodes troubles traversées par le peuple tibétain, rien de plus simple que de se rendre au «Musée du Tibet», ouvert au public au 19 de la rue Luobu Linka, dans le faubourg de Chengguan à Lhassa.

Toujours à l'intérieur de la ville de Lhassa, le «Norbulingka» ou le «parc aux joyaux» est une véritable petite merveille architecturale. Créer et bâtir un ensemble de jardins, de bassins de pavillons et de palais selon le modèle chinois est un véritable exploit dans une région aussi aride que le Tibet. L'endroit sus nommé est en fait une propriété située dans les faubourgs ouest de Lhass à peine 1km du palais Potala.

Dans les environs de Lhassa, il est aussi possible de visiter des endroits exceptionnels comme le «Yumbulagang», le «Zocalo» ou le «Lac Nam-tso». Le «Yumbulagang» est l'ancien palais des empereurs de Tibet. Un endroit mystique et fascinant qui attire des milliers de touristes par an. Le «Zocalo» est la place centrale de Lhassa qui est calqué sur le modèle. Le Lac de «Nam-Tso» située à plus de 5000 m d'altitude présente un cadre bucolique exceptionnel. En son centre trône un gigantesque rocher. Cet endroit fascine surtout par le silence qui y règne. 

PARTAGER SUR FACEBOOK !
...