recherche
sous-menu
Bonjour, nous aurions pu choisir de bloquer l'affichage de cette page
car vous utilisez un bloqueur de pub, cependant nous ne le faisons pas. Les publicités sont notre seul moyen de faire vivre ce site (serveur, développement et programmation, rédaction, design,...) ; sans elles, ce site n'existerait pas...
S'il vous est utile, merci de mettre l'URL chine.in en liste blanche et de partager cette page à vos amis.
Vous êtes ici : Accueil  ❭  Guide  ❭  Chine  ❭  Géographie et tourisme en Chine  ❭  Conseils et infos aux voyageurs
LIENS COMMERCIAUX

Moyens de communication en Chine

© Chine Informations - La Rédaction

(miniature) Moyens de communication en Chine Moyens de communication en Chine

Internet

Accès

La Chine a plus d'internautes que tout autre pays dans le monde. Les cybercafés (网吧wǎngbā) sont abondants dans tout le pays. Beaucoup d'entre eux sont conçus principalement pour le jeu et ne sont pas les lieux utiles pour faire des affaires. Il n'est pas cher (moins de 10 ¥ de l'heure) d'utiliser un ordinateur, mais avec des logiciels en chinois. Les cybercafés ont l'obligation de demander une pièce d'identité (passeport) aux clients, mais l'application de la loi varie selon les régions. Le trafic peut être surveillé sans pour autant que cela soit mentionné.

Il peut être difficile de trouver un café Internet multiservice. Si vous avez besoin d'utiliser une imprimante ou de faire une gravure de CD, il faut s'attendre à devoir chercher.  En général, les services d'impression, de photocopie, de télécopie et autres peuvent être fournis par les petits commerces dans chaque ville. Recherchez les caractères 复印  (fùyìn) qui signifient "photocopie" et vous serez probablement en mesure d'obtenir les services dont vous aurez besoin. Le coût d'impression est en moyenne de 2 ¥ par page et la photocopie est de 0,5 ¥ pour la page. Ces boutiques peuvent ne pas avoir accès à Internet et il est donc conseillé d'apporter les documents sur une clé USB.

Si vous êtes dans une zone universitaire, il y a généralement plusieurs boutiques d'impression / photocopie éparpillées dans la zone environnante, et au sein même de l'université. La plupart offrent également des services de gravure de CD et de numérisation de documents.

Certains hôtels offrent un accès Internet gratuit ou payant depuis les chambres, d'autres peuvent fournir un service sans fil ou quelques ordinateurs communs reliés à Internet.

En outre, quelques cafés fournissent un accès gratuit à Internet sans fil comme Costa Coffe, Italie cafe ou Starbucks. De même, une grande majorité des bars et restaurants accueillant une clientèle essentiellement internationale propose le wifi gratuit.

Attention, comme partout ailleurs, les ordinateurs publics ne sont pas sécurisées. Il est à éviter d'envoyer des données extrêmement confidentielles telles que des mots de passe bancaires à partir d'un cybercafé. Il peut être préférable d'acheter un modem 3G/Wifi portable pour une utilisation personnelle (il n'en coûte généralement que 400 ¥ et les coûts de la consommation varient entre 10 et 200 ¥ par mois en fonction de l'utilisation). 

Si vous vous connectez à Internet avec votre propre ordinateur, sachez que dans certains endroits (en particulier les campus universitaires), on vous oblige à utiliser Microsoft Internet Explorer et d'installer un logiciel dédié sur votre système. Pour les utilisateurs de Macintosh ou Linux, veillez à utiliser un navigateur qui peut se faire passer pour Microsoft Internet Explorer, tel qu'Opera.

Censure

La censure d'Internet est largement présente en Chine, mais ne s'applique pas à Hong Kong et Macao. En Chine continentale, les sites pornographiques et politiques sont systématiquement bloqués, et de nombreux autres sites avec un large éventail de contenu sont également soumis à la censure à divers degrés.

Les sites de Facebook, Twitter, Angelfire, LiveJournal, Xanga, Blogspot, Picasaweb, YouTube et autres services de Google sont en permanence bloqués. Les grands sites d'information internationaux comme BBC, CNN, Reuters et The Economist sont quant à eux régulièrement inaccessibles.

La censure est particulièrement forte plusieurs jours autour de certaines périodes sensibles, telles que les réunions du parlement chinois, le congrès du PCC, et les anniversaires tels que la fête nationale du 1er octobre, ou celui du massacre de Tiananmen le 4 juin. En ces périodes, l'accès aux sites étrangers même non-censurés, est particulièrement difficile (ralentissements et problèmes de chargement).

La façon la plus efficace pour contourner la censure d'Internet en Chine est d'utiliser un VPN (Virtual Private Network) qui se présente la plupart du temps sous forme d'un logiciel avec un simple bouton poussoir (ON / OFF). Freegate est l'un de ces logiciels gratuits mais difficiles à se procurer et parfois inefficaces. Les logiciels Tor et Psiphon sont de la même veine. Pour un accès plus stable et plus fiable aux sites interdits, il faudra se tourner vers les solutions payantes pour une poignée d'euros par mois. Certains d'entres eux, réputés pour être particulièrement efficaces, sont très populaires auprès des expatriés en Chine. Utiliser un VPN avec un accès virtuel à partir de la France peut être utile pour regarder en outre les rediffusions vidéo de M6 Replay ou TF1 Replay. [ voir notre comparateur de VPN ] 

C'est une infraction à la loi que de télécharger et d'envoyer des matériaux considérés comme subversifs. Cependant, les utilisateurs réguliers d'Internet, en particulier ceux parlant une autre langue que le chinois et sans antécédents politiques, ne rencontrent généralement aucun problème.

Poste

La poste chinoise (邮局yóujú) est généralement fiable et parfois rapide ; Il y a cependant certaines choses à savoir :

- Le courrier entrant sera à la fois plus rapide et plus fiable si l'adresse est en chinois. Le cas échéant, la poste dispose de personnel qui traduira l'adresse, ce qui ralentira l'expédition.

- Il sera très utile de fournir le numéro de téléphone ou une adresse électronique du destinataire du colis ; La douane et les postiers pourraient en avoir besoin.

- Ne scellez pas les paquets avant leur prise en charge au bureau de poste qui ne les enverra pas sans les avoir inspectés. En général, il est préférable d'acheter les matériaux d'emballage sur place, et presque tous les bureaux de poste emballeront votre colis, à un prix raisonnable.

Fax

Le fax (传真 Chuánzhēn) est disponible dans la plupart des grands hôtels pour un montant d'une douzaine de RMB ou plus. Envoyer un fax de façon économique peut être fait dans les nombreux points de photocopie arborant les caractères chinois pour le mot "fax" écrit sur leur devanture.

Téléphonie

Les services téléphoniques en Chine ne sont pas toujours plaisants. Les appels à l'extérieur du pays sont souvent très difficiles, et souvent impossible sans une carte d'appel, qui ne peut souvent être achetée que sur place. Cependant, ces cartes ne sont pas chères, et la connexion est étonnamment bonne, sans interruption, interférences ni décalage. Recherchez les cartes de téléphone IP, qui sont généralement d'une valeur de 100 ¥, mais parfois peuvent être obtenues pour 25 ¥. Les cartes sont imprimées avec des instructions en chinois, mais après avoir composé le numéro indiqué, des instructions en anglais sont disponibles. Pour exemple, un appel de la Chine vers l'Europe dure une vingtaine de minutes avec une carte de 100 ¥. Les appels vers les États-Unis et le Canada sont normalement 20% moins chers.

Le préfixe pour les appels internationaux en Chine est le 00 ; Pour faire un appel à l'étranger, il faut donc composer : 00 + (indicatif du pays) + (indicatif régional) + (numéro de tél). Notez que les appels de la partie continentale vers Hong Kong et Macao sont considérés comme étant des appels internationaux. Vérifiez la tarification avant d'appeler.

A l'inverse, pour vous appeler en Chine, votre interlocuteur devra composer le préfixe 86.

Téléphones mobiles

Les offres liées aux téléphones cellulaires sont souvent très bonnes en Chine. L'expatrié typique dépense quelques centaines de RMB dans l'achat d'un téléphone, puis environ 100 ¥ par mois pour les services ; Le voyageur pourrait dépenser moins.

Si vous disposez déjà d'un téléphone mobile GSM 900/1800, vous pouvez utiliser les réseaux chinois, mais les appels seront très coûteux (jusqu'à 35 ¥ / minute est courant). L'itinérance internationale UMTS / HSDPA n'est pas disponible avec tous les opérateurs, mais vous pouvez acheter une carte SIM locale pour avoir accès à la 3G. Les réseaux chinois CDMA nécessitent une carte R-UIM (équivalent de la carte SIM).

Si vous avez un Smartphone et que vous prévoyez d'utiliser la 3G, China Unicom est votre seule option, China Mobile utilisant une technologie différente, unique à la Chine. Les appels et messages fonctionneront toujours mais pas les données téléchargées.

Il est parfois difficile d'obtenir une carte SIM chinoise, moins si vous parlez chinois ou bénéficiez d'un interprète. Certaines entreprises peuvent vous en procurer une avant votre départ pour la Chine.

Pour un court séjour, vous pouvez louer un téléphone portable chinois à une entreprise comme Pandaphone. Les tarifs tournent autour de 7 ¥ par jour. La société est basée aux États-Unis, mais dispose d'un personnel en Chine. Vous pouvez appeler sans frais le 400-820-0293 de la Chine pour avoir accès à leurs services. Le téléphone peut être livré à votre hôtel en Chine avant votre arrivée et remis à la fin de votre voyage. A la location du mobile, vous obtenez un code d'accès pour appeler dans votre pays, ce qui revient moins cher que d'acheter une carte SIM d'un fournisseur local et de faire une numérotation directe.

Si vous restez plus de quelques jours, il sera généralement moins cher d'acheter une carte SIM chinoise prépayée qui vous donnera le droit à un numéro de téléphone chinois avec une certaine somme de crédit pré-chargé. Les Chinois ont tendance à éviter les numéros de téléphone avec le chiffre 4, considéré comme étant un nombre néfaste, et les vendeurs seront souvent heureux de se débarrasser de ces cartes SIM "invendables" aux étrangers, à un prix inférieur. De plus, si vous avez besoin d'un téléphone, les prix commencent en général dans les 200 ¥. Les téléphones chinois, contrairement à ceux vendus dans de nombreux pays occidentaux, ne sont jamais bloqués et fonctionnent avec n'importe quelle carte SIM. En Chine, les deux grands opérateurs sont China Mobile et China Unicom. La plupart des cartes SIM vendues fonctionnent dans tout le pays et celles de China Unicom,  peuvent être utilisées à Hong Kong, Macao et Taiwan. Il y a généralement un supplément d'environ 1 ¥ / min en itinérance à l'extérieur de la province dans laquelle vous avez acheté la carte SIM, et certaines cartes ne fonctionnent que dans une seule province. Vous pourrez aussi avoir besoin d'activer manuellement l'itinérance nationale, qui peut entraîner un petit supplément quotidien tant qu'elle est active. Évitez les téléphones sans fil moins cher appelé PHS (小灵通xiǎolíngtōng) : Ils ne fonctionnent que dans une seule ville. Chez China Mobile, vous pouvez consulter votre solde en appelant le "1008611" ; Vous recevrez alors un SMS avec les informations voulues en retour.

Les appels internationaux doivent être activés séparément en composant le  "12593" pour China Mobile ou le "17911" pour China Unicom; China Mobile demande un dépôt de 1000 ¥ pour activer ce service, tandis que China Unicom fonctionne par défaut. China Mobile est le moins cher des deux. Vous pouvez également utiliser des cartes prépayées sur un téléphone traditionnel pour les appels en dehors du pays. Cependant, si vous restez pour une période assez longue, il est plus avantageux d'acheter une carte SIM qui permet les appels internationaux chez China Mobile

Pour recharger votre compte, visitez le bureau local de votre fournisseur de services mobiles, donner leur votre numéro personnel et payez en espèces. Vous pouvez aussi recharger dans n'importe quel bureau de poste ou acheter dans de nombreux magasins, une carte-recharge. Ces cartes sont vendues à  30, 50 et 100 ¥. 

Indicatifs régionaux

L'indicatif téléphonique pour la Chine continentale est le 86. Hong Kong, Macao et Taiwan ont leur propre indicatif : 852 et 853, respectivement.

Les grandes villes avec des nombres à huit chiffres ont un indicatif régional à deux chiffres. Par exemple, celui de Pékin est (0)10 plus un nombre à huit chiffres. Les autres villes utilisent sept ou huit chiffres et un indicatif régional à trois chiffres qui ne commence pas par 0, 1 ou 2. Le nord utilise des petits nombres pour l'indicatif régional, tandis que le sud utilise de plus grands nombres.

Les téléphones cellulaires normaux n'ont pas besoin d'un code régional. Les numéros des téléphones mobiles commencent tous par : un nombre entre 130 et 132 (ou 156/186) suivi de 8 chiffres pour China Unicom, 133/153/189 + 8 chiffres pour China Telecom ou un nombre de 134 à 139 (ou 150/152/158/159/188) suivi de 8 chiffres chez China Mobile.

Numéros d'urgence

Les numéros de téléphone d'urgence sont disponibles dans toute la Chine; les appeler à partir d'un téléphone mobile est gratuit.

Dans toute la Chine :

  • Police : 110
  • police de la circulation routière : 122
  • Pompiers : 119
  • Ambulance : 120
  • Renseignements téléphoniques : 114
  • Protection des consommateurs : 12315

A Hong Kong & Macao :

  • Police et urgences : 999
PARTAGER SUR FACEBOOK !
...