recherche
sous-menu
Bonjour, nous aurions pu choisir de bloquer l'affichage de cette page
car vous utilisez un bloqueur de pub, cependant nous ne le faisons pas. Les publicités sont notre seul moyen de faire vivre ce site (serveur, développement et programmation, rédaction, design,...) ; sans elles, ce site n'existerait pas...
S'il vous est utile, merci de mettre l'URL chine.in en liste blanche et de partager cette page à vos amis.
Vous êtes ici : Accueil  ❭  Guide  ❭  Chine  ❭  Géographie et tourisme en Chine  ❭  Sites touristiques chinois
LIENS COMMERCIAUX

Monastère Ganden

© Chine Informations - La Rédaction

(miniature) Monastère Ganden Monastère Ganden

Le Monastère Ganden (tibétain : དགའ་ལྡན་ ; chinois : 甘丹寺), situé sur le Mont Wangbur, à 47 kilomètres de la ville de Lhassa, est un des plus anciens et des plus grands monastères Bouddhistes au Tibet

Ganden constitue une des trois grandes universités monastiques Gelugpa* du Tibet avec Séra et Drepung fondée en 1409 par le maître tibétain Tsongkhapa. C'est également le principal temple Gelugpa.

Construit sur les principes du dharma, le monastère, situé à une altitude de 3800 mètres, est composé d'environ 50 structures. Les principaux édifices sont la Salle de la Grande Assemblée (Cogen), deux Zhacang (collège Tantriques), 23 Khangtsens et 20 Myicuns qui servent de quartiers résidentiels pour les moines. Les deux Zhacang (collège Tantriques), Xaze et Jamze, recouvrent une superficie d'environ 1000 m2 et sont capables de contenir 1500 lamas.
Neuf Cours de Débat sont utilisées comme lieu de débat pour les sutras chaque jour, ainsi que comme place de représentation pour les cérémonies tout au long de l'année. En plus des 95 Sutpas Saints, le monastère renferme des vestiges culturels rares et bien préservés, tels que l'armure de la Dynastie Qing (1644-1911) constituée de bijoux et gravée dans quatre types de caractères.

Chaque année, le Festival de Peinture de Bouddha se déroule dans le monastère attirant des milliers de visiteurs et de disciples.

* Gelugpa était une secte également connue sous le nom Secte des Chapeaux Jaunes, que ses disciples portaient toujours. Elle est ensuite devenue la plus grande secte du Bouddhisme Tibétain, ce qui amena Tsongkhapa à établir le Monastère Ganden.

PARTAGER SUR FACEBOOK !
...