recherche
sous-menu
Bonjour, nous aurions pu choisir de bloquer l'affichage de cette page
car vous utilisez un bloqueur de pub, cependant nous ne le faisons pas. Les publicités sont notre seul moyen de faire vivre ce site (serveur, développement et programmation, rédaction, design,...) ; sans elles, ce site n'existerait pas...
S'il vous est utile, merci de mettre l'URL chine.in en liste blanche et de partager cette page à vos amis.
LIENS COMMERCIAUX

La médecine ouïgoure

© Chine Informations - La Rédaction

Aperçu de la médecine ouïgoure

Dans l'antiquité, l'actuelle région du Xinjiang relevait des Territoires de l'Ouest (Xiyu). Sous la dynastie des han de l'Ouest, l'ouverture de la Route de la Soie traversant le Xiyu promeut le développement du commerce et des échanges culturels entre l'Orient et l'Occident. Les médecines occidentale et orientale se rencontrent alors dans le Xinjiang, ce qui stimule le développement de la médecine et de la pharmacie locales. Se basant sur sa propre expérience et sur l'assimilation des aspects positifs des autres médecines, l'ethnie ouïgoure forme progressivement son système médical.

Médicaments ouïgoures

Selon des enquêtes, il y a plus de 600 espèces de médicaments ouïgoures dans toute la région autonome Ouïgoure du Xinjiang, dont près de 360 sont à usage courant et 160 faits à base de produits locaux, soit 27% de la totalité des médicaments ouïgoures.

La pharmacopée ouïgoure est très souvent composée de médicaments aromatiques, dont le musc, l'ambre gris, l'herbe daiyi, le girofle, l'amome etc. En outre, ces remèdes se constituent d'élément à fort caractère, comme la noix vomique, le stramonium, ou encore la semence de jusquiame.

PARTAGER SUR FACEBOOK !
...