recherche
sous-menu
Bonjour, nous aurions pu choisir de bloquer l'affichage de cette page
car vous utilisez un bloqueur de pub, cependant nous ne le faisons pas. Les publicités sont notre seul moyen de faire vivre ce site (serveur, développement et programmation, rédaction, design,...) ; sans elles, ce site n'existerait pas...
S'il vous est utile, merci de mettre l'URL chine.in en liste blanche et de partager cette page à vos amis.
Vous êtes ici : Accueil  ❭  Actualité  ❭  Culture
LIENS COMMERCIAUX

Pourquoi les asiatiques posent sur les photos avec les doigts en "V"

© Chine Informations - La Rédaction, le 04/11/2014 03:03, modifié le 04/11/2014 03:07

(miniature) jolie asiatique : signe V de la main jolie asiatique : signe V de la main

En parcourant les médias ou les réseaux sociaux, il est facile de constater que les jeunes asiatiques prennent souvent la même pose pour les prises de vues. Chinoises, Japonaises, Sud-coréennes et bien d'autres encore, lèvent l'index et le majeur, paume tournée vers l'extérieur pour représenter un signe en forme de V sur leurs photos. L'attitude est tellement ancrée dans les habitudes et l'image que l'on a Asiatiques que la question se pose : ce signe a-t-il une véritable signification ou est-ce juste un effet de mode ?

Si chez nous, le signe V avec les doigts représente la « victoire », pour les asiatiques il signifie plutôt « paix et amour ».

Origines du geste

Janet Lynn

Comme tout mouvement social ou effet de mode, le geste a des origines.

Il semble que ce soit un tapage médiatique qui soit à l'origine de sa notoriété. Janet Lynn, patineuse artistique qui a participé aux Jeux Olympiques d'hiver à Sapporo (Hokkaido, Japon) en 1972, est considérée par beaucoup comme celle qui a utilisé ce geste symboliquement pour la première fois. Tombée au cours d'une représentation de danse libre sur glace, celle-ci a continué à sourire  alors même qu'elle était assise sur la glace. Arrivée troisième dans la compétition, sa diligence et sa bonne humeur persistance ont séduit de nombreux téléspectateurs japonais. A chaque interview des médias nippons, Janet Lynn faisait alors le geste symbolique. Le signe V est ensuite apparu de façon systématique dans ses apparitions publiques et notamment sur ses photos.

Dans le tout début des années 1970, Jun Inoue, chanteur du groupe japonais The Spiders, fait une publicité pour un appareil photo sur laquelle il apparait avec le même geste.

(miniature) Jun Inoue Jun Inoue

Ces évènements marquent le début d'un véritable phénomène social au Japon que s'approprient alors stars et vedettes.

Popularisation du geste

Rapidement, la femme va jouer un rôle important dans le processus de popularisation de ce geste. En effet, les jeunes filles asiatiques vont faire et refaire le même geste et ce, dès le début des années 1980.

Grâce à l'exportation du style japonais et de la culture japonaise, le signe V atteint la Chine et l'Asie de l'est. Une grande frénésie s'empare alors de la jeunesse asiatique. Le signe V est devenu à la mode.  Les villes comme Hong Kong, Taipei, ou Séoul se sont mises au diapason.

Avec la forte augmentation des magazines pour jeunes femmes dans les années 90, la culture Kawaii, avec le signe V en égérie, décolle et envahi le monde.

Pourquoi les asiatiques posent sur les photos avec les doigts en "V"

Globalisation du geste

L'attrait pour le signe V est tellement fort que même les représentants les plus populaires de la culture japonaise s'y sont mis. Ainsi, les mangas utilisent très probablement ce signe pour rendre les animations encore plus populaires auprès des enfants.

L'arrivée des nouveautés technologiques et l'invention des réseaux sociaux ont fini d'exporter ce geste pour toucher le plus grand nombre. Des millions de jeunes asiatiques de tout horizon et de toute classe sociale, commencent à prendre la pose avec les deux doigts levés en l'air.

Autres explications à ce geste

Il existe également d'autres explications rationnelles et d'autres plus invraisemblables à ce geste.

Dans l'attitude comportementale, le geste serait une manière d'occuper ses mains ou tout du moins l'une de ses mains, pendant la pose. Le signe V serait donc une manière de paraître plus cool et plus ouvert.

D'autres théories expliqueraient l'utilisation du signe V comme un moyen technique de rendre les visages japonais et asiatiques en général plus fins et plus mignons. Cette théorie, loin d'être fondée, ne peut en effet expliquer l'utilisation massive et à grande échelle du geste.

La pratique évolue car de nos jours, les asiatiques adeptes du signe V ne pensent plus au message symbolique de ce geste de la main. Qu'il soit « Victoire »  ou « Peace and love », le message originaire est noyé dans les actes répétitifs d'une masse populaire  jeune qui utilise le signe V sans se poser de questions. C'est ainsi que c'est devenu un simple phénomène de mode.

Enfin, d'aucuns voient en ce geste, l'expression refoulée d'une jeunesse bridée par les valeurs morales et familiales très rigides d'une société constamment en mouvement.

La Rédaction

Rejoignez-nous sur (+ 120 000 fans).
04/11/2014
...