recherche
sous-menu
Bonjour, nous aurions pu choisir de bloquer l'affichage de cette page
car vous utilisez un bloqueur de pub, cependant nous ne le faisons pas. Les publicités sont notre seul moyen de faire vivre ce site (serveur, développement et programmation, rédaction, design,...) ; sans elles, ce site n'existerait pas...
S'il vous est utile, merci de mettre l'URL chine.in en liste blanche et de partager cette page à vos amis.
Vous êtes ici : Accueil  ❭  Actualité  ❭  Culture
LIENS COMMERCIAUX

5 déclarations "amusantes" de Mao Zedong

© Chine Informations - La Rédaction, le 04/08/2014 11:34

5 déclarations "amusantes" de Mao Zedong

On peut prêter à Mao Zedong les pires atrocités ou au contraire louer certaines de ses actions. Quoi qu'il en soit, l'homme qui fut président de la République populaire de Chine entre 1954 et 1959 avait le sens de la rhétorique et savait parfois répondre non sans humour à certaines remarques. 

Voici 5 déclarations (amusantes ou choquantes, c'est selon...) du Grand Timonier :

1- Mao ne se brossait pas les dents, choisissant plutôt de les rincer avec du thé et de mâcher des feuilles. A ses détracteurs concernant cette question, Mao déclara : "Est-ce qu'un tigre se brosse les dents ?"

2- En 1973, Mao Zedong, qui avait engagé dans une discussion avec Henry Kissinger, politologue et diplomate américain, a déclaré :  "Nous (la Chine) n'avons pas beaucoup. Ce que nous avons en excès, ce sont les femmes. Donc, si vous le souhaitez, nous pouvons vous en donner quelques dizaines de milliers." Kissinger éluda cette offre incongrue et changea de sujet, mais Mao revint plus tard sur la question et demanda en plaisantant : "Voulez-vous nos femmes chinoises ? Nous pouvons vous en donner 10 millions." Ce à quoi Kissinger répondit : "C'est une proposition originale. Nous aurons à l'étudier !"

3- Lors d'une visite du président Nixon du 21 au 29 février 1972, Mao Zedong, avec un large sourire, a déclaré à ce premier : "J'ai voté pour vous lors de votre dernière campagne électorale". Ce à quoi Nixon répondit que Mao avait "voté" pour le moindre des deux maux.

4- Le président Mao, gros fumeur, a déclaré à son médecin qui lui avait préconisé de diminuer le nombre de cigarettes fumées quotidiennement : "Fumer, c'est aussi une forme d'exercice de respiration profonde, vous ne pensez pas ?"

5- Le président Mao a également fait cette déclaration devenue quelque peu célèbre : "Lire trop de livres est nuisible." Ce dont nous ne sommes pas sûrs cependant, c'est si cette déclaration a été faite avant ou après l'édition du Petit Livre Rouge.

La Rédaction

Rejoignez-nous sur (+ 120 000 fans), ou encore .
...