recherche
sous-menu
Bonjour, nous aurions pu choisir de bloquer l'affichage de cette page
car vous utilisez un bloqueur de pub, cependant nous ne le faisons pas. Les publicités sont notre seul moyen de faire vivre ce site (serveur, développement et programmation, rédaction, design,...) ; sans elles, ce site n'existerait pas...
S'il vous est utile, merci de mettre l'URL chine.in en liste blanche et de partager cette page à vos amis.
Vous êtes ici : Accueil  ❭  Actualité  ❭  Société chinoise
LIENS COMMERCIAUX

En danger en Chine ? Probablement personne ne viendra vous aider

© Chine Informations, le 18/07/2016 04:41, modifié le 18/07/2016 04:46

(miniature) En danger en Chine ? Probablement personne ne viendra vous aider En danger en Chine ? Probablement personne ne viendra vous aider

Que vous soyez victime d'un incident, d'un accident ou encore d'une agression en Chine, il est peu probable qu'on vienne vous secourir ou vous assister avant l'arrivée des autorités et secours compétents (police, pompiers…). Au lieu de cela, de nombreux badauds se contenteront de filmer la scène ou de s'enfuir, selon le danger auquel ils sont exposés.

Si le Code pénal français puni une telle inaction (non assistance à personne en danger), aucune loi ni aucun règlement en Chine ne porte à tort les personnes qui semblent rester indifférentes au danger auquel est exposé son prochain.

Mais n'allez pas accuser le Chinois qui assiste à la scène d'apathie ; en vérité son comportement est dicté par un passif chargé de mauvaises expériences dans son pays.

En 2011, pour la première fois l'idée de mettre en place une loi sur la non-assistance à personne en danger a été mise sur le tapis suite à un évènement atroce qui avait été filmé par les caméras de surveillance et qui était devenu viral dans tout le pays. Une petite fille de deux ans nommée Yue Yue avait été écrasée à deux reprises à Foshan et personne n'était intervenu pour la secourir ni plus tard pour enlever son corps de la route jusqu'à l'arrivée des ramasseurs d'ordure qui ont donné l'alerte.

Pourtant, à ce jour cette loi n'est restée qu'à l'état de réflexion depuis, certains craignant qu'une telle législation se retourne un jour contre eux. Il faut dire que les nombreux témoignages de mauvaises expériences se multiplient dans le pays et les Chinois sont devenus réticents à aider les individus en danger, craignant que la personne secourue se retourne plus tard contre eux, comme ce fut le cas un certain nombre de fois au cours des dernières années.

En 2006, les tribunaux chinois ont créé un précédent quand un jeune adulte, essayant d'aider une femme âgée qui avait chuté, a été condamné à payer 40 000 yuans.

En 2009, les médias locaux ont rapporté l'histoire de Mme Wang qui était tombée en passant illégalement par-dessus sur une balustrade au milieu de la route, à Tianjin. Une femme du nom de Xu Yunhe s'était arrêtée et était descendue de sa voiture pour aider Mme Wang et appeler les secours. Cette dernière avait cependant affirmé avoir été heurtée par Xu et l'avait poursuivie en justice ; Le tribunal avait finalement décidé que Xu était responsable et devrait payer 100 000 yuans de dédommagement.

En aout 2011, un chauffeur de bus avait aidé une vieille femme tombée dans la rue. Encore une fois, la personne blessée a accusé son bon samaritain d'être l'auteur de ses blessures. Celui-ci a finalement été disculpé grâce aux enregistrements des vidéos de surveillance.

En 2013, le Quotidien du Peuple publiait un énième article d'une femme âgée tombée dans la rue et secourue par une âme attentionnée ; cette dernière a vite regretté son geste charitable lorsque la vieille femme l'a accusée de l'avoir poussé et lui a demandé 40 000 yuans, ajoutant « si ce n'est pas toi qui m'as fait tomber, pourquoi m'amènes-tu à l'hôpital ? ».

De nombreux cas similaires sont régulièrement rapportés dans le pays, mettant souvent en scènes des personnes âgées peu scrupuleuses. Et si souvent les caméras de sécurité permettent de lever le voile sur la vérité, il y a nul doute que nombreux sont punis à tort en voulant aider leurs prochains.

Ainsi, n'espérez pas être secouru par un Chinois si vous êtes en danger en Chine. Dans un sondage mené en 2011 par Weibo, seul 20 % des sondés avaient d'ailleurs répondu qu'ils interviendraient s'ils voyaient une personne en danger. Et pour ceux qui seraient eux-mêmes témoins d'une situation mettant un individu en danger, nous ne pouvons que leur conseiller de n'intervenir qu'après s'être assuré de la présence de caméras de surveillance et dans tous les cas, d'appeler les secours.

La Rédaction

Rejoignez-nous sur (+ 120 000 fans).
18/07/2016
...