recherche
sous-menu
Bonjour, nous aurions pu choisir de bloquer l'affichage de cette page
car vous utilisez un bloqueur de pub, cependant nous ne le faisons pas. Les publicités sont notre seul moyen de faire vivre ce site (serveur, développement et programmation, rédaction, design,...) ; sans elles, ce site n'existerait pas...
S'il vous est utile, merci de mettre l'URL chine.in en liste blanche et de partager cette page à vos amis.
Vous êtes ici : Accueil  ❭  Actualité  ❭  Dépêches Chine  ❭  Relations avec la Chine
LIENS COMMERCIAUX

La partie continentale de la Chine avertit des incertitudes et des risques croissants dans les relations entre les deux rives

© Chine Nouvelle (Xinhua) - Xing Yaofeng, le 11/01/2017 06:49

Le porte-parole du Bureau des affaires de Taiwan du Conseil des Affaires d'Etat, Ma Xiaoguang, a mis en garde mercredi contre "les incertitudes, les risques et les défis croissants" dans le développement des relations à travers le détroit de Taiwan en 2017, ajoutant que la partie continentale de la Chine continuerait à adhérer au Consensus de 1992.

"Taiwan a connu de grands changements dans son paysage politique en 2016 et la situation entre les deux rives est devenue plus compliquée", a indiqué M. Ma lors d'une conférence de presse.

Les changements de l'année dernière montrent que "seule l'adhésion au Consensus de 1992, qui reflète le principe d'une seule Chine, pourra voir les relations entre les deux rives se développer stablement et davantage, alors que la destruction de ce fondement politique pourra voir une tempête se former sur le détroit", a noté M. Ma.

La partie continentale de la Chine adhère de façon cohérente au Consensus de 1992 et s'oppose à "l'indépendance de Taiwan" depuis la prise de fonction en mai 2016 de l'actuelle dirigeante de Taiwan, Tsai Ing-wen, a affirmé le porte-parole.

L'administration du Parti démocrate progressiste (PDP) de Taiwan a cependant refusé de reconnaître le Consensus de 1992 ou d'avouer que les deux rives appartiennent à la seule Chine, nuisant aux intérêts conjoints et aux contacts entre les compatriotes à travers le détroit.

"L'administration actuelle du PDP est retournée sur l'ancien chemin battu d'affrontement avant 2008", a-t-il indiqué.

"Le PDP ne peut pas fuir sa responsabilité pour la situation actuelle défavorable", a-t-il souligné.

Rejoignez-nous sur (+ 120 000 fans), ou encore .
...