recherche
sous-menu
Bonjour, nous aurions pu choisir de bloquer l'affichage de cette page
car vous utilisez un bloqueur de pub, cependant nous ne le faisons pas. Les publicités sont notre seul moyen de faire vivre ce site (serveur, développement et programmation, rédaction, design,...) ; sans elles, ce site n'existerait pas...
S'il vous est utile, merci de mettre l'URL chine.in en liste blanche et de partager cette page à vos amis.
Vous êtes ici : Accueil  ❭  Actualité  ❭  Dépêches Chine  ❭  Sport  ❭  Chine aux Jeux Olympiques
LIENS COMMERCIAUX

La France s'engage à renforcer la coopération sportive avec la Chine à l'approche des JO d'hiver de Pékin

© Chine Nouvelle (Xinhua) - Wang Meng, le 17/02/2017 14:06

En cette période du Nouvel An lunaire, le ministre français de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, Patrick Kanner, effectue une visite de trois jours en Chine, et s'engage à renforcer la coopération sportive entre les deux pays à l'approche des Jeux olympiques d'hiver de Beijing.

Beijing et la ville chinoise de Zhangjiakou ont été sélectionnées pour co-organiser les 24e Jeux olympiques d'hiver en 2022. Paris, pour sa part, a présenté sa candidature pour les Jeux olympiques d'été de 2024.

Dans ce contexte, le ministre Kanner s'est rendu en Chine pour trouver du soutien et acquérir de l'expérience, concrétiser le plan de coopération bilatérale dans le cadre des JO d'hiver de Beijing, tout en renforçant davantage la coopération sportive entre les deux pays.

M. Kanner est arrivé mardi à Beijing pour commencer sa visite au programme très chargé, décrite comme un "marathon". Lors de son séjour en Chine, il rencontrera le directeur de l'Administration générale des sports de la Chine, Gou Zhongwen, et le vice-président exécutif du Comité d'organisation des JO d'hiver de Beijing, Zhang Jiandong.

La France souhaite mener des échanges avec la Chine sur ses expériences d'organisation des grands événements sportifs, a indiqué M. Kanner lors d'une conférence de presse tenue jeudi à Beijing.

Beijing a très bien organisé les JO d'été de 2008, a déclaré le ministre Kanner, qui est persuadé que la capitale chinoise organisera aussi bien les JO d'hiver de 2022.

M. Kanner s'est dit "envieux" de Beijing qui deviendra la première ville du monde à organiser les Jeux olympiques d'été et les Jeux olympiques d'hiver. A en croire le ministre, la France et les entreprises françaises possèdent également une certaine expertise dans la tenue de grands événements sportifs. Par exemple, la France a récemment organisé le Championnat d'Europe de football 2016 et le Championnat du monde de handball 2017, sans rencontrer aucun problème de sécurité.

La France a posé sa candidature pour organiser la Coupe du monde de rugby 2023 et les Jeux olympiques d'été de 2024, a fait savoir le ministre.

En vue de resserrer les liens entre les professionnels du secteur sportif des deux pays, une réception sur le thème "France-Chine, terres de grands événements sportifs" a été donnée jeudi soir à Beijing.

Au-delà des Jeux olympiques d'hiver de 2022, la France souhaite participer activement au développement du sport en Chine, en particulier dans les domaines des sports d'hiver, du football, de l'équitation et du cyclisme. A l'horizon 2020, la Chine vise l'objectif de 50 millions de personnes jouant régulièrement au football.

"La France, en tant que grande nation du football, accueille déjà régulièrement des joueurs et des entraîneurs chinois pour des formations. La France souhaite consolider ce partenariat", a déclaré M. Kanner. Lors de sa visite, le bureau de représentation du football français en Chine a été officiellement inauguré à Beijing.

Le sport fait partie des dix secteurs que le dialogue franco-chinois de haut niveau sur les échanges humains, mis en place par les chefs d'Etat lors de la visite d'Etat en France du président Xi Jinping en mars 2014, vise à développer. A l'occasion de la troisième session de ce dialogue qui s'est tenue en France le 30 juin 2016, la vice-Première ministre chinoise Liu Yandong a visité les installations sportives de la ville de Chamonix, et un programme de coopération pour les Jeux olympiques d'hiver de 2022 à Beijing a été signé.

La France, dont l'expertise de ses entreprises spécialisées dans les installations et équipements sportifs ainsi que les articles de sport est confirmée, occupe une place importante aux salons ISPO et ALPITEC, auxquels le ministre des Sports s'est rendu le 15 février. Le ministre a également participé au lancement du Club Sport France, qui réunit une cinquantaine d'entreprises françaises présentes en Chine dans le domaine du sport.

Les échanges sportifs constituent une partie importante des échanges humains entre les deux pays. A l'occasion de la visite du ministre Kanner, plusieurs partenariats ont été noués en matière de sport, tels que les sports de montagne, entre l'Université des sports de Pékin et l'Ecole Nationale des Sports de Montagne (ENSM) et l'équitation, entre la filière hippique française et l'Université du Commerce de Wuhan.

Rejoignez-nous sur (+ 120 000 fans).
17/02/2017
...